Cet article a été écrit par

26 février 2010

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

Nous voici chez Fabrizio ce 23.01.2010 pour lancer la 4ème tuerie officielle. Nous avons fait exception et rallongé la liste pour avoir au début de la soirée chez Benoît 18 convives: Corinne, Philippe B, Christophe et son amie, Benjamin, Sabine, Patrick, Benoît, Fabrizio, Amel, Olivier et son amie, Fabio, Patrick M, Bruno, Filip, Carmen et Laurent. Heureusement que les gens n’étaient pas habitués à ce marathon et qu’ils ont craqués rapidement !

On commence avec 2 bouteilles d’Auxey-Duresses 2002 domaine Véronique de Mac Mahon. Le nez est pur, droit, arômes d’olive noire, de crème, de noix verte, d’ortie et de réglisse. La bouche est un peu en retrait par rapport au nez, il est quand même droit, vif, avec de l’olive, du silex et de la noix verte. Sympa.

Auxey-Duresses 2002 domaine Véronique de Mac Mahonjéroboam de Meursault Les Casse-Têtes 2006 domaine Tessier

 

 

 

 

 

 

 

 

On continue avec un jéroboam de Meursault Les Casse-Têtes 2006 domaine Tessier. Un nez fumé, crémeux, pain d’épice et torréfaction. En bouche le tout est gras, boisée, brûlé et fumé. Un joli vin qui est encore trop jeune….

On apprend aussi comment servir un jéroboam grâce au grand spécialiste Fabrizio:

Fabrizio sert un Jéroboam avec Laurent et Amel derrière

 quelques photos des Caves de l’Abbaye et de ses habitants…

Caves de l'Abbaye à Beaune

la table d'hôte aux Caves de l'Abbaye à Beaune

Philippe et Corinne

Suite à cette mise en bouche fort sympathique, on part faire une petite dégustation chez Gilles Jayer. Il est très rare que gilles reçoivent des particuliers dans sa cave et on l’en remercie. Par manque de temps, on va surtout goûter en fûts avec quelques jeunes bouteilles vers la fin. Il est pour moi fort difficile de goûter les vins en fûts d’autant plus que Gilles travaille exclusivement sur du bois neuf. On fera une dégustation prochainement sur de vieux millésimes pour mieux évaluer ce domaine qui a une réputation énorme auprès des Japonais et de Robert Parker…

Gilles et Laurent en pleine discussion

fûts chez Gilles Jayer

quelques bouteilles cachées dans la cave de Gilles

peut-être un autre trésor

On quitte Gilles comme des voleurs (on s’en excuse encore) car Bruno et Philippe s’impatientent depuis déjà 30 minutes sur le parking de Vosne-Romanée. A bientôt Gillou !

On arrive un peu avant 18h chez Benoît pour commencer la soirée tant attendue. On commence avec deux bouteilles de ça va bien et une bouteille de Tant-mieux de Philippe Bornard. La bouche est fraîche, revigorante avec un goût de pomme. Très sympa

ça va bien & Tant-mieux de Philippe Bornard

On sert des saucissons (dont un, de cochon noir de Bigorre d’anthologie) et du saumon rouge du Canada (péché par un ami de mon père sur place) pour accompagner les champagnes.

Magnum Cordon Rouge 1971 Le nez est relativement effacé, pomme blette et lacté. La bouche est acide, courte en bouche avec peu de bulles. C’est huileux avec de la pomme blette. Un bon champagne, mais qui est en retrait par rapport à ce qu’on a pu goûter dans le passé.

Magnum Cordon Rouge 1971

Magnum Heidseck Monopole Top Red mi-sec. Une bouteille dont on ne connait pas l’année, mais qu’on estime vers les années 60. Un nez de griotte, pruneau, vieilles céréales, noyau et mirabelle. La bouche est fine avec une belle acidité, c’est magnifique ! Mirabelle, abricots cuits et coing en final.

Magnum Heidseck Monopole Top Red mi-sec

Magnum Moët & Chandon Impérial 1981 Le nez est salin avec de la pomme blette et du bouillon. Au goût c’est très vineux, de la prune, du bouillon de poule, de la pomme blette, de la compote de pomme, de la cannelle, un bouquet foral, du tilleul et du miel d’acacias. Très belle bouteille dans un autre style. Si Moët faisait des bouteilles comme cela aujourd’hui, on en boirait un peu plus !

Magnum Moët & Chandon Impérial 1981

Un magnifique plat d’endives au jambon sera servi avec les blancs

2 bouteilles de Bianco Rovere Merlot Ticino  Nez de massepain, floral, menthe et pomme verte. La bouche est grasse, courte en bouche avec de la pomme verte. Un vin frais qui plaira pour son côté simple et rafraîchissant. Personnellement je n’accroche pas avec ce genre de vins.

 Bianco Rovere Merlot Ticino

2 bouteilles de Schoenenbourg 2005 de Deiss Un nez pétrolé, goyave, ananas et mandarine. Bouche: miel d’acacias, goyave et forale. Très beau vin.

Schoenbourg 2005 de Deiss

3 bouteilles de Gevrey Chambertin 1969 domaine Saladin, madérisé, bof…. Mazoyères Chambertin 1978 de Camus, bouchonné…

Gevrey Chambertin 1969 domaine SaladinMazoyères Chambertin 1978 de Camus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magnum de Chambolle-Mussigny 1969 maison Thomas-Bassot. Nez de griotte, humide et pruneaux. La bouche est amère, acide et verte. Le vin s’ouvrira et sera meilleur en fin de soirée.

Magnum de Chambolle-Mussigny 1969 maison Thomas-Bassot

Romanée St Vivant 1976 de Grangerie Nez liégeux, lacté avec des pointes d’oranges. Il est madérisé, a une bouche basique et verdacée. Le pommard 1959 Thorin-Chambert est au nez légèrement liégeux, acide. La bouche est madérisée, mentholée avec du sous-bois, des champignons, de la prune, de la griotte, et du liège…

Romanée St Vivant 1976 de Grangeriepommard 1959 Thorin-Chambert

 

 

 

 

 

 

 

 

Griottes Chambertin 1980 Paul Reitz. Nez de gibier, sous-bois, réglisse, moka et sauce maggi. En bouche fruits rouges bien mûrs, fruits des bois. Un beau vin avec un fruit très rose.

Bonnes-Mares 1952 Momessin Bouchonné

Bonnes-Mares 1952 Momessin & Griottes Chambertin 1980 Paul Reitz

A partir de ce moment, certaines personnes ont attaqué les whiskys… L’avenir nous dira que c’était une très mauvaise idée ! On va finir la série « décevante » des Bourgognes avec un petit dernier qui nous remontera le moral. Voici d’ailleurs ci-dessous quelques bouteilles goûtées lors de cette soirée.

Port Ellen 1978 2nd releaseThe Macallan Superb Speyside Malt

 

 

 

 

 

 

 

 

Highland Park vintage 1983 cask nbr 1096Talisker aged 25 years bottled in 2004

 

 

 

 

 

 

 

 

Nikka Single Cask Coffey Grain Whisky 1992The Macallan Superb Speyside Malt

 

 

 

 

 

 

 

 

Vosne Romanée 1955 Dufouleur Nez de pétale de rose, cacao, moka, café, griotte et pierre à fusil. En bouche c’est équilibré, la violette ressort nettement. Tannins présents. Belle bouteille

Vosne Romanée 1955 Dufouleur

Château Cos d’Estournel 1964 Le nez est effacé, encre, terre, sous-bois, champignons, pruneau et griotte. La bouche part bien et fini rapidement. Il est fumé avec un peu de griotte et de champignons. Fin inexistante

Château Cos d'Estournel 1964

2 bouteilles de Pinot Noir 1990 de Philippe Bornard. Nez réduit, terreux avec de la pomme et de la noix. Bouche poivrée, mûre avec de la framboise et de la prune. Une très belle longueur.

Pinot Noir 1990 de Philippe Bornard

Château la Conseillante 1955. Nez de fruits noirs, thé noir, pruneaux, réglisse et truffe. La bouche est superbe, tannique avec de la truffe et des abricots confits. Un très beau Bordeaux.

 Château la Conseillante 1955

Magnum de Trousseau 1994 de Philippe Bornard. Nez d’écurie, cuir, animal, épicé et poivré. En bouche il assèche avec de la verdeur.

Magnum Château Le Puy 2003. Nez d’encre, poivron, café, moka et framboise. Bouche de poivron, pruneau et de café. La fin est courte avec encore du poivron bien présent. Belle bouteille

Magnum Château Le Puy 2003

2 bouteilles de Clos du Rouge Gorge 2007. Arômes de griotte, de cassis mûr et de poivre. Un beau vin.

Clos du Rouge Gorge 2007

Magnum Vieux Château Certan 1967 (à l’aveugle) Nez de Mûre, pâte de Cassis, noisette, beurre, menthol et beaucoup de fraicheur. La bouche est acide, métallique avec des tannins enrobés dans le jus, des fruits rouges, de la groseille, du raisiné et des épices. Il est quand même astringent et vert. Regoûter en fin de soirée et le lendemain, le vin a bien évolué et sera intéressant.

Magnum Vieux Château Certan 1967

Des plats seront servis pour accompagner les rouges, vols aux vents, boudin de cochon noir de Bigorre avec de la purée maison.

Château Pavie 1990. Nez jeune, peu expressif et limite fermé. Prune, griotte et cassis. La bouche est jeune, sèche avec une matière énorme. Trop jeune, mais que c’est bon. Un énorme potentiel !

Château Pavie 1990

Château Pichon-Longueville 1988. Nez de cassis et d’écurie. La bouche est amère, le vin est fermé avec des tannins asséchants. Pas énorme, mais un vin correct.

Château Pichon-Longueville 1988

Château Lynch Bages 1998. Nez alcooleux, dur, massif, large en bouche et un arôme d’encre de Chine bien présent. La bouche est aussi dure avec un côté rustique. Tout arrive en même temps, sans grande cohésion. Pas grand.

Château Lynch Bages 1998

Vega Sicilia Tinto Valbuena 5 cosecha 1996. Nez de griotte, petit porto. La bouche est boisée, chimique, rose de déodorant et cassis. Le vin est dissocié, acide et très asséchant en fin de bouche. Une grosse déception

Vega Sicilia Tinto Valbuena 5 cosecha 1996

Massandra 1939 (Pinot Gris) Couleur encre noire. Nez de griotte, tisane, thé noir, chocolat, moka, pruneaux en compote, figues, fruits secs et dattes. Il y a un côté vieux cognac. En bouche, abricot, datte, figue, banane séchée, griotte. En deuxième bouche: citron, menthe, épice, crème et bouillon. Le vin est d’une pureté, très droit avec une superbe acidité. SOMPTUEUX ! Encore une fois, un Massandra sortira à l’unanimité comme la bouteille du week-end….

 Massandra 1939 (Pinot Gris)

Madeira Verdelho Solera 1851 Berry Bros & Rudd Ltd (embouteillé en 1973) Nez d’agrumes, écorce, noix vertes, cerneaux de noix et de veau. Bouche rance, petit lait, noix, abricot et pêche. Une belle bouteille mais peut-être trop déséquilibrée sur l’alcool par rapport à d’autres bouteilles déjà goûtées.

Madeira Verdelho Solera 1851 Berry Bros & Rudd Ltd

écrit par | Publié dans: Soirées "les Tueries" | Mots clefs: , , , , , , , , , , , , , ,

1 Comment

  • overlay5

    Go6s - 7 octobre 2011

    Bonsoir,
    A-priori, à la lecture du CR, le pinot gris Aï-Danil 39 est un vin muté (le contraire m’étonnerait !) mais se peut-il que ce soit juste un pinot gris ?
    Ces vins de Massandra sont le Grâal de l’amateur de liquoreux que je suis, mais mon budget actuel ne me permet d’acquérir que les millésimes récents, très différents semble-t-il !

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!