Cet article a été écrit par

26 février 2010

Soirée les talents Romands

Soirée les talents RomandsSoirée les talents Romands

Dégustation à la Mère Royaume et dîner chez Lavinia (04.02.10).

Le temps m’a manqué, je n’ai pu que faire un survol des domaines présents; c’est dommage, car le peu que j’ai dégusté était d’un très grand niveau.

Sophie Dugerdil = bon assemblage vif encore marqué par le bois

Christophe Abbet = Superbe petite arvine (minérale, dense belle tension) et Humagne rouge (magnifique fraise, en bouche et nez, vin exubérant),  Pinot noir de grande classe, j’ai eu beaucoup de plaisir à discuter avec lui. Un passionné qui aime partager, un vrai régal.

La découverte de la soirée un fantastique domaine à Fully (VS), le Domaine de Beudon géré de main de maître par Jacques et Marion Granges-Faiss. Un très grand moment de dégustation avec notamment un Fendant 2002 (sublime, dense, des notes de silex, fruits mûrs, pommes, poires, abricots), le reste de la gamme étant dans la même lignée, un moment irréel où tout s’efface sauf la grâce qui reste. Sublime

Domaine de Beudon

Domaine de Beudon bis

Autre bonne surprise le domaine Dutruy, j’ai parlé avec Christian Dutruy et j’ai goûté son merlot diolinoir 2008, son gamay les romaines 2008 et son chardonnay les romaines 2008. Des vins qui malgré leur jeunesse, expriment une belle tension et une minéralité bien maîtrisée chapeau. 

domaine Dutruy

Recommandé par des amateurs j’ai fini ma dégustation par le domaine des Muses à Sierre dirigé de manière éclairée par Robert Taramarcaz. J’ai goûté la petite arvine 2008 et une cuvée confidentielle de malvoisie magnifique sur des notes d’abricots, de mûres, de silex, le tout sans lourdeur. Une réussite.

petite arvine 2008 domaine des Muses

Alors oui, la Romandie à des talents. C’est incontestable. Autre bonne surprise, la jeunesse de la plupart des vignerons présents, qui augure encore de belles années de découvertes. Je dois dire que cette joie de partager était une caractéristique de tous les vignerons avec qui j’ai discuté.

Dîner chez Lavinia

Domaine Beudon Fendant 2005. Beau potentiel, mais pas comparable au  Sauvignon 2002 de Stéphane Gros, vin baroque sur des notes de pamplemousse, exacerbé, flamboyant et encore marqué par le bois. Quelle claque !

Domaine Beudon Fendant 2005Sauvignon 2002 de Stéphane Gros

 

 

 

 

 

 

 

 

Du même producteur, un merlot: la salamandre tachetée. L’opposé du précédent, toute en retenue et aussi une magnifique finesse.

la salamandre tachetée

 Le repas a aussi été réussi:

Soupeine. Parfaite, à conquis l’assemblée

Dos de poisson sur son lit d’épinard très réussi. Ce plat a fait l’unanimité à notre table

Volailles de Genève, sur son lit de pomme de terre à l’ancienne. Très bon, certains convives ont trouvé la volaille un peu sèche.

Tarte aux pommes pour clôre cette excellente soirée.

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs:

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!