Cet article a été écrit par

29 mars 2010

Soirées pâtes et poissons du lac Léman.

Soirées pâtes et poissons du lac Léman.Soirées pâtes et poissons du lac Léman.

Soirée du 18.02.2010 avec Ludovic, Sergio, Carmen et moi-même.

On attaque la soirée avec de la cochonnaille et un Vina Albina Cenicero Reserva 1976. Nez effacé de champignon et de griotte. Belle matière et acidité en bouche. Elle se boit comme du petit-lait. Une bonne bouteille de copain !

Vina Albina Cenicero Reserva 1976

On va se faire un bon plat de pâtes avec une bouteille d’Anjou Les Fouchardes 2002 de Marc Angéli. Nez de poire, de champignon et de sous-bois. En bouche, il y a du miel et de la pêche jaune. Ça monte en puissance avec un feu d’artifice en fin de bouche. Magnifique une fois encore !

Anjou Les Fouchardes 2002 de Marc Angéli

Petit plateau de fromages du Jura pour accompagner le vin Jaune 2000 de Philippe Bornard. Comme toujours excellent.

vin Jaune 2000 de Philippe Bornard

 Soirée le lendemain (19.02.2010) avec Ludovic, Carmen, mon père et moi-même.

Superbe truite fumée pêchée par mon père. Pour accompagner cette entrée, on attaque Les Bonnes Blanches 2002 du Domaine Jo Pithon. Un nez gras, fruité avec du litchi, de la fleur blanche et du pamplemousse mûr. La bouche est ample, grasse et très florale. Le vin n’est pas aussi tendu que d’habitude.

Les Bonnes Blanches 2002 du Domaine Jo Pithon

Les Bonnes Blanches 2002 du Domaine Jo Pithon étiquette

Pour le brochet préparé dans une poissonnière et accompagné de sa sauce au champagne, on sortira trois bouteilles de rouge avant de trouver la bonne:

Arbois Rouge Cuvée St Paul 1988 de Camille Loye. Bouchonnée ! Quel dommage…

Arbois Rouge Cuvée St Paul 1988 de Camille Loye

Pinot Noir 2008 du Domaine de Beudon (Valais). Un vin réduit, déséquilibré et pas vraiment bon. Très décevant au vu de ce que j’avais goûté lors d’une dégustation à Lavinia. Peut-être une mauvaise bouteille. A regoûter.

Pinot Noir 2008 du Domaine de Beudon (Valais)

Plousard 2007 d’Emmanuel Houillon et Pierre Overnoy. Nez fruité avec un poil de réduction et d’écurie. Se boit comme du petit lait. Une sacrée matière !

 Deux jolies soirées avec, comme d’habitude, des vins de Loire d’anthologie.

écrit par | Publié dans: Petits plaisirs entre amis | Mots clefs: , , , ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!