Cet article a été écrit par

10 juin 2010

Verticale du Château l’Eglise-Clinet

Verticale du Château l’Eglise-ClinetVerticale du Château l’Eglise-Clinet

Soirée organisée le 06.05.10. Le thème de la soirée sera une verticale de l’Eglise Clinet. Christophe sera le seul présent.

Est-ce que l’Eglise-Clinet est-il vraiment un pomerol d’exception ?

Château l’Eglise-Clinet 2007 :  Nez de réduction, corps moyen, un peu court en bouche, aigreur et astringence, mais tannins sur la finesse, une année difficile. 88/100

Château l’Eglise-Clinet 2006 : Belle matière présente, longueur moyenne, tannique ce vin possède un potentiel réel, mais il semble encore fermé à ce stade. 90+/100 Note : Ce millésime avait été encensé sur les Pomerols.

Château l’Eglise-Clinet 2002 : Odeur de renfermé, gout très évolué, peu de tannins ce qui laisse préjuger qu’il faut le boire assez vite et qu’il ne gagnera rien au vieillissement, année difficile. 88/100

Château l’Eglise-Clinet 2004 :  Ce millésime est tout en finesse, fruité, belle longueur (avec néanmoins un petit manque de densité en milieu de bouche), superbe potentiel en devenir (beaucoup de bordeaux sont excellent en 2004). 93+/100

Château l'Eglise-Clinet 2004

Château l’Eglise-Clinet 2001 :  Vin déjà un peu évolué, aromes de truffe, très tannique, manque un peu de longueur, bouteille très différente de celle dégustée il y a 3-4 ans.  Décevant. 90/100

Château l'Eglise-Clinet 2001

Château l’Eglise-Clinet 2003 :  Beau corps, finesse, longueur moyenne, très tannique (trop ?),  arômes un peu monolithiques, séchard, est-ce la chaleur ou la ré-acidification ? Correct. 91/100

Château l'Eglise-Clinet 2003

Château l’Eglise-Clinet 2005 : Arômes magnifiques, toasté, vanillé (élevage très classe), long en bouche, grande finesse, tannins très fondus, mais présents, un potentiel superbe !  Excellent 96+/100

Château l'Eglise-Clinet 2005

Château l’Eglise-Clinet 2000 : Un poil d’astringence (verdeur ?), belle longueur, tannins impressionnants, superbe corps, aromes de truffes. Belle bouteille 96/100

Château l'Eglise-Clinet 2000

Château l’Eglise-Clinet 1995 : Arômes de truffe, sous bois, très tertiaire, manque un peu de caractère, un peu tannique, à boire dans les 5 ans, je ne pense pas qu’il s’améliorera. Je m’attendais à mieux. 93/100

Château l'Eglise-Clinet 1995

Château l’Eglise-Clinet 1989 : Beaux arômes tertiaires, poivre, sous bois, réglisse et tabac, joli corps, belle longueur. Belle bouteille 94/100

Château l'Eglise-Clinet 1989

Beaucoup de millésimes étaient jeunes et certains, présentés ce soir, sans grand intérêt: dilution, rudesse, peu de potentiel au vieillissement pour certains millésimes ou tout simplement un rapport qualité-prix injustifié (à chacun de juger…).

Malheureusement seulement un millésime présenté ce soir était avant le millésime 1995. Les grands vins sont sublimes avec un certain vieillissement . Que penser des années 1988, 1990, 1985 sur l’Eglise-Clinet ?

Pour terminer, il est incontestable que l’Eglise-Clinet est un grand vin, d’ailleurs sur les grands millésimes il tutoiera les sommets !

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs: ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!