Cet article a été écrit par

17 août 2010

Soirée vins américains

Soirée vins américainsSoirée vins américains

Notre petite équipe de cinq personnes (Carmen, Patrick, Pierre, Jean-Michel et moi-même) se retrouve au restaurant de l'Aérodrome de Prangins. Nous sommes le samedi 7 août 2010 et le temps est exceptionnel ! Nous avons eu beaucoup de peine à trouver des personnes qui n'étaient pas en vacances ou aux feux d'artifice de Genève… Ce qui est sûr c'est que nous n'allons plus jamais organiser de soirées au mois d'août et durant les feux… Il semblerait qu'on appelle ça l'expérience !

On commence avec un Zinfandel California 1981 de William Noble. Nez neutre et madérisé. En bouche le vin montre ses limites et aussi une certaine fatigue. Après un moment le vin se redresse quelques instants sans pour autant nous emballer.

Petit amuse-bouche pour commencer le repas suivi d'une mousse de homard au pesto.

Dominus Estate 1988. Nous avons encore à faire à un nez relativement neutre. La bouche est très alcooleuse, boisée et tannique. Le vin est strict et sévère. Il me fait rappeler les vins de Bordeaux de cette année. Beaucoup de puissance et des vins austères. Il est probable qu'on ait essayé de faire des vins bordelais (il faut dire que maintenant on fait des bordeaux qui ressemblent à des Californiens :-)). A moins que le hasard ait voulu que la pluie présente aussi en cette année dans la Napa Valley en fasse un vin moins riche et fruité que d'autres années… Pour information ce vin est à majorité de Cabernet Sauvignon (86%) et le reste en Cabernet Franc (11%) et Merlot (3%).

On attaque la trilogie des Diamond Creek qui sont produits à 100% de Cabernet Sauvignon. Pour accompagner le premier vin, on va avoir le droit à un hamburger au foie gras accompagné de ses pommes de terre bleues et sa glace au foie gras.

 

Diamond Creek Gravelly Meadows 1993 (5 acres ce qui correspond à 2 hectares). Le nez surprend tout d'abord, car je ne m'attendais pas à avoir ce côté potager, fenouil, chèvrefeuille et poivron rouge. La bouche est complexe, droite et démontre un très bel équilibre. On retrouve le petit potager ce qui m'enchante beaucoup et m'oblige à accepter l'inéluctable: j'adore ce vin et pour la première fois un vin californien….

Diamond Creek Volcanic Hill 1993 (8 acres). Ce vin comme le nom l'indique a un sol volcanique. De plus, il est le seul à ne pas avoir 100% de Cabernet puisqu'un peu de petit verdot a été rajouté. Le nez est d'ailleurs sur la cendre froide, le calcaire et démontre une belle pureté. La bouche qui est dominée par du cassis est droite, précise et légèrement astringente. Il y a une trame presque rigide et beaucoup de concentration. Très bon

Le repas continue avec un fabuleux morceau de bison et ses accompagnements. Un vrai délice

Diamond Creek Red Rock Terrace 1993 (7 acres). Nez de terre humide et de gazon. Pierre trouve qu'il est truculent et iodé. J'approuve. La bouche est plus sur les fruits noirs et la myrtille. Le corps est énorme et on a un volume impressionnant. Peut-être celui qui a le plus grand potentiel.

Un joli plateau de fromage viendra accompagner le dernier vin.

Ridge Monte Bello 1997 (103 acres). On passe à un autre vin plus stylé californien et d'une excellente réputation. Ce dernier me plaira moins, mais pour sa décharge, il n'était pas facile de passer après les Diamond Creek… Nez lacté, épicé et poivré. La bouche est puissante et portée sur les fruits rouges. Il y a beaucoup de longueur et de fruité. C'est bon, mais quand même moins impressionnant que les vins précédents.

Pour finir la partie gastronomique…un délicieux dessert et un bon cigare pour chacun d'entre nous.

On va finir la soirée avec un Rhum Jamaïcain 1892. On remercie Pierre pour cette bouteille magnifique et on se régale avec un fond de verre chacun. Nous sommes donc les heureux propriétaires de la onzième bouteille sur trente produites…. Le nez est superbe avec des épices, du sucre de canne et de la cannelle…mais aussi de la crème brulée, de la vanille, de la mangue et du tabac à pipe. La bouche est puissante et d'une certaine complexité. C'est très long et très bon 🙂 On y trouve aussi du pain d'épice et de l'after eight ! Un grand moment pour finir cette soirée américaine.

Merci à toute l'équipe du restaurant et à Franco pour ce repas et sa gentillesse. A refaire ! 

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs: ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!