Cet article a été écrit par

14 novembre 2010

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Soirée dégustation privée du club 20/20, ce mercredi 27 octobre 2010, au Cellier Mövenpick de Genève-Meyrin (avant l’ouverture de cette dégustation dès jeudi au grand public). Ce fût une intéressante dégustation accompagnée de quelques en-cas et en compagnie de quelques invités. Ce soir-là, les millésimes principalement concernés de Bordeaux sont les 2006 et 2007.

Je connais déjà ce fameux millésime 2007, l’ayant dégusté le 10 novembre 2009 au Ramada Park Hotel de Genève (dégustation organisée par L’Union des Grand Crus de Bordeaux). Le résultat avait été assez piètre et seulement quelques vins sortaient du lot dont évidemment les Sauternes/Barsac qui sont exceptionnel sur 2007 (à acheter si ce n’est déjà fait).

Voici une photo du nouveau Cellier qui est moderne et bien achalandé.

En commençant par la gauche :  Eugénie collaboratrice de M. Haury qui est toujours sympathique et accueillante, un invité de la soirée,  M. John Haury (avec la cravate) gérant du Cellier de Meyrin, M. Cerutti élu de Vernier, Christophe (votre dévoué serviteur Serial-Bottler), un invité de la soirée.

Voici le début des hostilités avec un blanc sec et deux liquoreux :

Château Fonréaud « le Cygne » 2009 (Bordeaux blanc). Nez avec arômes de Pomelo et élevage présent (fût bien prononcé), beau corps, arômes mélangé d’agrumes, si l’élevage se fond cela sera une intéressante bouteille, style nouveau monde. Note 90/100. 

Esquisse de Nairac 2006 (2e vin de Château Nairac) Sauternes. Nez de fruit de la passion, finesse et simplicité. Note 85/100

Château Guiraud 2006 1er Grand Cru Classé en Sauternes. Au nez des senteurs d’ananas, en bouche de la réglisse, du caramel, un joli gras, manque un peu d’acidité pour l’équilibre. Note 90/100

Puis viennent les rouges 2007:

Côte de Baleau 2007, St-Emilion grand cru. Vin très léger, trop court et astringent, sans aucun intérêt. Note 82/100. 

Château Les Carmes Haut-Brion 2007, Graves. Très léger, tannique, acidité. Bref… Note 83/100. 

Hospitalet de Gazin 2007, Pomerol. Deuxième vin de château Gazin. Nez fruit rouge et herbacé, fluet en bouche et aigreur présente, arome de vanille donnée par un élevage luxueux. Note 85/100. 

Château Haut-Bailly 2007, Cru classé Pessac-Léognan
Nez de riz cuit, amidon, goût de poivron, asséchant, une déception venant de ce domaine. Note 85/100

Château Langoa-Barton 2007, 3e Grand Cru Classé Saint-Julien
Arômes de fruits rouges (framboise), mais un peu court en bouche et tannique, sensation d’extraction exagérée ( ?). Note 85/100

Château Pontet Canet 2007, 5e Grand Cru Classé Pauillac
Nez de poivron, joli fruit, finesse mais un peu simple, Note 88/100

Château Providence 2007, Pomerol
Vin de l’écurie Moueix, Nez aux arômes de poivron vert, bouche ronde mais assez courte, tannique et légèrement âpre, quand même bien fait, à boire. Note 89/100

Château Trotanoy 2007, Pomerol
Vin de l’écurie Moueix, Nez aux arômes de poivron et légère odeur de béton, belle finesse en bouche, on retrouve les arômes de poivron en bouche et un léger tannin, agréable, Note 91/100

Château Calon Ségur 2007, 3e Grand Cru Classé Saint-Estèphe
Arômes de Chocolat mixé avec le poivron, tannique et finesse, mais un côté asséchant qui me déplait. Note 88/100

Château Cos d’Estournel 2007, 2e Grand Cru Classé Saint-Estèphe
Arômes de Chocolat, toasté, beau corps, dense, longueur moyenne, tannique. Note 91/100

On continue avec les rouges 2006:

Le Coeur du Château du Retout 2006, Haut-Médoc
Réduction, séchard, tannique, dur. Note 83/100 

Château Rouget 2006, Pomerol
Nez de chauffe, très astringent, corps léger, longueur moyenne, un peu décevant. Note 87/100

Château Magdelaine 2006, 1er Grand Cru B St-Emilion
Tannique + léger bouchon en fin de bouche détecté. Défectueux, Non noté.

Château Branas Grand-Poujeaux 2006, Moulis
Net de fruits rouge, tannique, joli corps et structure, le seul point négatif, un poil asséchant en fin de bouche, Note 90/100

Château Rauzan Ségla 2006, 2e Grand Cru Classé Margaux
Nez de fruits rouges, finement toasté, corps moyen, belle finesse mais un peu d’astringence, à revoir. Note 91/100

Château Certan de May de Certan 2006, Pomerol
Nez de sucre de canne, toasté, poivron, bonne longueur, mais un peu monolithique, est-il fermé actuellement ? à revoir. Note 91/100

Château Léoville-Barton 2006, 2e Grand Cru Classé Saint-Julien
Nez de vanilline (élevage), belle finesse, densité moyenne, tannique et semble fermé (nécessite du temps). Note 91+/100

Château Léoville-Poyferré 2006, 2e Grand Cru Classé Saint-Julien
Nez floral, bel élevage équilibré, tannique et astringent, long en bouche. Potentiel Note 92+/100

Château Haut-Brion 2006, 1er Grand Cru Classé de Grave
On sent de suite le beau pédigrée, sapide et dense, belle trame tannique, poivron rouge, Long en bouche. Beau potentiel mais fermé, Note 93+/100

Château Mouton Rothschild 2006, 1er Grand cru Classé en Pauillac. Un léger nez de renfermé et de petits fruits rouges (airelles), dense et long en bouche, bel équilibre, vraiment un beau vin, superbe potentiel, Note 95+/100

Château Léoville Las Cases 2006, 2e Grand Cru Classé Saint-Julien
Nez légèrement médical, beau fruité (fruits rouges), sapide, encore très tannique mais une précision époustouflante, corps dense, grande longueur, superbe potentiel, achetez sans attendre! Note 96/100.

Et pour finir deux derniers Bordeaux:

Château Tronquoy Lalande 2005, Saint-Estèphe
Nez de foin mouillé, arôme d’écurie et poivron rouge, bien évolué et sapide, bon rapport qualité-prix Note 91/100


Château Certan Marzelle 2003, Pomerol
Nez de porto, ultra léger en bouche, fluet, à boire. Note 87/100

Voici la fin de cette dégustation, tous nos remerciements pour l’accueil de l’équipe du Cellier, ce fût une bien belle soirée.

En conclusion : 2007 est LE millésime faible de ces dernières années (à boire vraiment sur le fruit),  2006 est un millésime à attendre longtemps mais qui va pour certains vins réserver de belles surprises.

Léoville Las Cases 2006 est LE GRAND VIN de la soirée.

Commentaires et Photos :   Christophe – Serial-Bottler

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs: , , , , , , , , ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!