Cet article a été écrit par

21 juin 2011

Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?

Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?

Nous sommes le mardi 31 mai et je suis avec mon père à cette dégustation qui semble à première vue fort intéressante. Il est vrai que Nuits-Saint-Georges n’a pas de grands Crus. Plusieurs personnes ont décidé de se battre pour corriger cette anomalie. Jacky en fait partie et nous expliquera sa démarche durant la soirée. Ce terroir de 7,5 hectares est composé d’un sol brun calcaire, profond et très caillouteux. Le résultat donne des vins riches, structurés et taillés pour la garde…

Je ne vais pas vous cacher que je suis très sceptique sur le fait que ce terroir devienne un jour un Grand Cru. Il est indéniable que Nuits voudrait en avoir au moins un, mais il me semble quand même qu’il ne soit pas au niveau (au vu de la dégustation de ce soir en tout cas) d’un Clos Saint-Jacques que j’ai dégusté récemment ou des Amoureuses pour ne parler que de ceux-là…

On peut aussi se poser la question pourquoi on nous a pas mis un ou deux vins plus anciens pour qu’on puisse se rendre compte de la garde de ses vins « taillés pour la garde » comme il a été mentionné plus haut…

Les 7,5 hectares sont répartis entre les vignerons suivants: Thibault Ligier Belair, Faiveley, Gouges, Chevillon, Chicotot et Les Hospices.

Nous commençons par une introduction de 45 minutes. Jacky parle avec passion et il est dur de l’arrêter ! La dégustation commence !

1ère série

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Chevillon Chezeaux 2006

Nez fruité, fumé et avec des notes de curcuma. La bouche est longue avec une acidité bien présente. Un peu d’astringence. Un vin qui manque de structure et qui est un peu fluide…

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Hospices de Nuits St-Georges 2006

Joli nez profond et avec des fruits noirs. Un vin tannique, avec de l’élevage, de la longueur et des notes de moka. Avec le temps l’amertume part un peu et on a de la finesse et du soyeux. Plaisant.

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Thibault Ligier Belair  2006

Nez puissant et riche. La bouche la plus aboutie pour le moment. Puissant, riche avec une belle texture. Des tannins un peu asséchant en fin de bouche. Le plus extrait des trois. Très bon

2ème série

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Georges Chicotot 2007

On commence une série très décevante. Un vin acide, vert et amer. Un travail avec des raisins entiers.

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Thibault Ligier Belair  2007

Nez profond avec des arômes de café. La bouche est dense. On sent qu’il y a de l’extraction. Il y a du bois, mais surtout de la matière. Beaucoup d’amertume. Une fois de plus Thibault ressort largement en dessus des deux autres bouteilles ce soir-là !

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Henri Gouges 2007

Nez fumé et anisé. La bouche est bien équilibrée avec une acidité mordante. Malheureusement un peu top d’amertume et de verdeur.

3ème série

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Faiveley 2008

Le plus beau nez jusqu’à maintenant. La bouche est longue avec une acidité bien maitrisée. Il manque quand même de structure et de complexité. Vanillé et fluide en milieu de bouche… C’est bon, mais nous ne sommes pas au niveau d’un Grand Cru !

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Henri Gouges 2008

Nez discret. Belle texture affirmée en bouche, de la longueur et nous sommes sur un vin bien ciselé. On sent des fruits rouges et surtout un grand potentiel. Le plus beau vin de la soirée peut-être.

4ème série

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Chevillon Chezeaux 2009

Nez extrait de fruits. La bouche est courte, mûre avec une maturité bien maitrisée. Bon

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Georges Chicotot 2009

Nez avec une belle texture et de la finesse. La bouche est très belle, une acidité bien maitrisée, mais un peu séchard sur la fin. Un vin probablement mis avec la rafle.

Nuits St-Georges 1er cru Les St Georges Domaine Faiveley 2009

Une fois de plus on se retrouve avec un vin fluide qui manque de consistance. Il est droit avec une acidité mordante. Sans plus.

Fin de cette soirée décevante au niveau de la qualité des vins présentés, mais didactique.

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs:

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!