Cet article a été écrit par

4 février 2010

Petit-Noël chez Roland

Petit-Noël chez RolandPetit-Noël chez Roland

On se retrouve le 22.12.09 avec Roland, Christophe et moi-même pour une soirée entre hommes !

Au programme du porc en basse température avec de la purée de pommes de terre et de carotte. Des bons vins et des cigares !

Pol Roger cuvée Winston Churchill 1996. Je retrouve ce champagne d’exception qui nous avait tant fait défaut lors de la soirée Grands Champagnes à Lavinia. Le nez n’est pas soufré ce qui est bon signe avec des arômes d’agrumes. Le nez n’est pas exubérant. En bouche on retrouve le côté agrumes, les bulles sont fines, très aériennes et très présentes. Il se boit trop facilement.

Pol Roger cuvée Winston Churchill 1996

Château Cheval Blanc 1966. Niveau haut goulot. Nez tertiaire, humus et sous-bois. En bouche; à la première gorgée; on a un goût de médicament. Le vin est plat, aigre, astringent et court en bouche. Un excellent millésime à l’époque, mais qui n’a pas aussi bien vieilli que d’autres millésimes aussi prestigieux. Parker l’avait mal noté 10 ans auparavant et il semble avoir raison sur ce coup-là.

Château Cheval Blanc 1966

Château Cheval Blanc 1966 étiquetteChâteau Cheval Blanc 1966 bouchon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Château Cheval Blanc 1966 bouchon bis

Château Pape-Clément 2001. Bouteille ouverte le matin et mise en carafe quelques heures. Nez sur les fruits rouges, un peu de vanille, du cuir. Un vin moderne…. En bouche on remarque tout de suite que ce vin est trop jeune. On ne peut pas se planter, c’est un vrai Pessac ! Malheureusement beaucoup d’élevage et un peu d »astringence. Probablement une bombe dans 10 ans, mais pour moi un vin qui me lasse vite aujourd’hui.

Château Pape-Clément 2001Château Guiraud 1947 étiquette

 

 

 

 

 

 

 

 

Château Guiraud 1947. Un millésime stratosphérique en Sauternes. La bouteille est basse d’épaule. Elle avait légèrement fuit lors du transport. Le bouchon est humide. La capsule est dure presque soudée au goulot. Le vin est couleur café. Au nez on trouve des fruits confits, de la mangue, du carambole et de la molasse. En bouche on a une belle acidité et un vin qui est peu sucré.

Château Guiraud 1947

Sauvignon blanc Mondavi Nez de mangue, ananas et litchi. La mise en bouche est vive, arômes de fruits confits, banane et mûre noire. Le vin est très concentré, gras avec beaucoup de sucre.

les vins de la soirée

écrit par | Publié dans: Petits plaisirs entre amis | Mots clefs: , , , ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!