Beaujolais

Voyage en Loire (1ère partie)Voyage en Loire (1ère partie)

Voyage en Loire (1ère partie)

On se retrouve pour la troisième année consécutive à Sigalens pour honorer le Bœuf de Bazas. Comme d’habitude on se retrouve avec l’équipe habituelle (Ludovic, Andréa, Christiane, Daniel, Jacques, Maïté, Julien, Carmen et Laurent). De plus cette année on reçoit les deux petits nouveaux : Barth et Emilie… Le dimanche Valérie du Domaine Rousset-Peyraguey se joindra d’ailleurs à notre tablée. Deux jours sur la terrasse avec un soleil exceptionnel. Deux jours où les plats vont se succéder et nos estomacs se remplir comme les oies avant leur grand voyage. Côte de Bœuf de Bazas de 7 kilos, filets & araignées de Bazas, plateaux de cèpes à tête noire du pays, dégustation de jambon du Pays Basque et d’Espagne, Pâtisserie du coin, dont le fameux Paris-Brest toujours aussi énorme. Je ne parle pas du foie gras et autres amuses bouches qui vont nous accompagner durant ces deux jours.

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Visite de mon ami Patrick Manduca et de sa femme Virginie (08.08.10). Je connais Patrick et ses faiblesses pour quelques vins bordelais… Il adore en particulier Château Pavie et Château Mouton Rothschild… C’est l’occasion pour ouvrir une bouteille de Château Mouton Rothschild 1970. Nez de banane cuite caramélisée, de poivron et de poivre noir. La bouche est tout en finesse avec une belle trame droite. C’est très long en bouche et on apprécie les framboises et raisinets qui éclatent en bouche. Après un instant on sent bien que les tannins sont en place même s’ils sont relativement discrets. Une belle bouteille.

Que faire durant un dimanche pluvieux ?Que faire durant un dimanche pluvieux ?

Que faire durant un dimanche pluvieux ?

Très bonne question… L’idéal durant ces dimanches pluvieux, c’est d’inviter quelques amis (Patrick, Benoît, Philippe, Fabio, Carmen et moi-même) autour d’une bonne table. Au menu cigares, vins et pique-nique gastronomique 🙂

La table sera magnifique, composée de saumon sauvage du Canada, de lard de Begnins, de divers pâtés de canard et de porc noir, de saucisses et du boudin de cochon noir de Bigorre. Bien évidemment un beau plateau de fromages avec du brie, de diverses tommes et du vieil emmenthal sera aussi de la partie.

On commence la dégustation avec un blanc du Château de Loyse 1961. Un beaujolais blanc qui a bien vécu. Couleur orangée et ambrée. Le nez est plaisant, on y trouve de la noix, des amandes et du gingembre. La bouche est bien évidemment madérisée, mais moins qu’au nez. C’est surprenant et encore buvable. On retrouve la noix, les amandes et le gingembre.

Petites soirées avec mon ami LudoPetites soirées avec mon ami Ludo

Petites soirées avec mon ami Ludo

Voici venu le temps de la visite semestrielle de mon ami Ludovic. Il restera 4 jours (du 5 au 8 juillet 2010) et quelques bouteilles seront sorties pour l’occasion. On va mettre ci-dessous celles qui nous auront marquées, mais toutes ont été d’un bon niveau. Rosé l’Anglore 2007 d’Eric Pfifferling à Tavel Un vin hors-norme et un rosé hors du commun, on retrouve ce côté épicé et des arômes de framboises qui nous donne envie de croquer ce vin. La bouche est magnifique avec une trame serrée et une acidité parfaite. C’est long et toujours sur la framboise. J’adore un point c’est tout ! Le plus grand rosé que j’ai eu l’occasion de boire à ce jour. Un grand merci à ce vigneron qui est un vrai artiste. Probablement une de mes prochaines visites…

3 jours au Witch de La Haye3 jours au Witch de La Haye

3 jours au Witch de La Haye

Vendredi 24.06.10

Arrivée dans nos merveilleux bungalows disposés à la queue leu leu, parfaits pour échanger des mondanités entre voisins et plus si affinités. Premier pèlerinage (le mot n’est pas galvaudé) chez Van Zuylen ; caverne d’Ali Baba à la Haye ; où l’on regrette de ne pas avoir plus de cash ou une carte bancaire en meilleure santé (ou plutôt non après tout… je me comprends)

Les hostilités commencent le soir même (pas de temps d’adaptation), les premières charcuteries et fromages (superbes) sans oublier les bières exceptionnelles. Les premières bouteilles sortent et les premières tueries arrivent, heureusement nous sommes en forme olympique ! Il faut ça pour tenir. Pèle mêle, je citerai de mémoire:

5ème tuerie à Paris5ème tuerie à Paris

5ème tuerie à Paris

Réveil vers 7h30 ce 24 juin 2010 pour prendre le TGV en direction de la Gare de Lyon à Paris. Dans le train on boira un verre d’un vin légèrement bouchonné et presque imbuvable… Merci Patrick !

Une fois notre train et Corinne arrivés, on se dirige au Duc de Richelieu, un bistrot très sympa à 5 minutes de la Gare.

Nuits St Georges 1er cru 2007 du Domaine Prieuré-Roch. Nez de groseille et de rhubarbe. Bouche fraiche, tendue avec un peu de verdeur au final. Côté arômes, il y a du bonbon anglais, de la cerise acidulée et de la rhubarbe. Bonne bouteille

Soirée chez Anne et Emmanuelle HouillonSoirée chez Anne et Emmanuelle Houillon

Soirée chez Anne et Emmanuelle Houillon

Nous voici, ce 10.10.09 chez Anne et Emmanuelle Houillon ainsi que Pierre Overnoy pour un repas qui s’annonce très sympathique. Les convives en plus présents sont Egon et Klaus (amis de longue date de Pierre) ainsi que Jean-michel et Laurent.

La soirée commence par des bières tchèques apportées d’Allemagne par nos deux convives Egon et Klaus. Viens ensuite la dégustation des différents rieslings allemand de base

week-end sur la Côteweek-end sur la Côte

week-end sur la Côte

Présents pour ce repas du 04.09.09 accompagné de quelques bouteilles: Patrick, Benoit, Laurent et Carmen

Champagne A. de Bourbon Parme brut 1966 Bulles fines encore présentes, nez beurré, grillé. Une bouche beurrée et toastée. Une très belle pureté malgré son âge.

Soirée chez AlexisSoirée chez Alexis

Soirée chez Alexis

Soirée du 29.08.09 chez mon ami Alexis avec Rachel, Sebastien, Axel, Berenice, Carmen et Laurent.

 Meursault Charmes 1er cru 1998 et 2005 du domaine Michelot. Un Meursault fait à l’ancienne, des vins gras qui partent au nez sur les fruits exotiques confits, fruits secs et pêche blanche. Le 2005 est en bouche plus vif, plus citronné et plus boisé que le 1998. Ce dernier est plus gras est part sur les fruits exotiques avec un côté beurré plus prononcé. Deux jolis vins pour les amoureux de ce style de vin.

soirées post-Jurasoirées post-Jura

soirées post-Jura

Le jour de notre retour en Suisse, nous en profitons pour faire un festin autour des fromages jurassiens et des produits du Pays Basque que Ludo nous a rapporté. Les présents pour la soirée  du 27.06.09 sont Laurent, Carmen, Ludo, Andréa, Alexis, Rachel et Jean-Michel

Vin jaune 1989 de Pierre Overnoy. Un monstre. Une couleur magnifique, ambrée. Le nez est épicé, avec un côté fruits confits. En bouche on a une longueur infinie, une puissance maîtrisée ce qui en fait un très très grand vin jaune. Il n’y a qu’un mot à dire: BRAVO

un gentil traquenardun gentil traquenard

un gentil traquenard

Le Petit Robert nous informe que le mot traquenard (du gasc. traconart) est en chasse un piège pour prendre les animaux nuisibles… ou plus couramment un piège. D’où l’expression: tomber dans un traquenard. C’est exactement ce qui va nous arriver ce jour-là.

Donc je reprends mon récit, Benoît (instigateur en chef), Patrick, Benjamin et Laurent se retrouvent le 19.05.09 dans un très sympathique bar/restaurant à Genève pour un lunch entre amis. (j’avais déjà fini une soirée dans cet endroit quelques temps auparavant…c’était suite à une dégustation du Château Cheval-Blanc et Château Yquem…on avait fini la soirée avec un Château Caillou Crême de tête 1959). 

La Folie n°3 au Prieuré RochLa Folie n°3 au Prieuré Roch

La Folie n°3 au Prieuré Roch

Alexis m’appelle un jour alors que je trouvais à Carcassonne afin de me proposer une soirée au Prieuré Roch qu’à l’époque je ne connaissais pas à encore (j’essaye bien évidemment depuis de rattraper le temps perdu !). Me voici donc quelques mois plus tard en Bourgogne avec Alexis, Yves Belaubre, directeur du fabuleux magazine Cigare et sensations (qui a disparu malheureusement aujourd’hui à cause de la bêtise des lois anti-fumée)  ainsi que 20 autres amateurs de cigares. Nous sommes reçus le 10.10.2008 par l’équipe du Domaine Prieuré-Roch: Henri, Corinne et Yannick.