Bourgogne Rouge

7ème tuerie à Vosne Romanée7ème tuerie à Vosne Romanée

7ème tuerie à Vosne Romanée

Nouvelle tuerie organisée en Bourgogne chez mon ami Benoît. On en profite pour fêter l’anniversaire de Fabrizio. Les personnes présentes sont Benoît, Fabrizio, Florence, Patrick, Carmen, Laurent, ainsi que Francis et sa femme qui se joindront à nous pour cette soirée du 16 juillet 2011. On voulait avec Patrick marquer le coup et comme nous étions en Bourgogne, quoi de plus normal que de faire une petite verticale de vieux Bordeaux 🙂

Nous avons quand même profité de notre visite en terre bourguignonne pour boire des bouteilles du coin et je dois avouer que ce n’était pas un calvaire… loin de là…

De plus, en avant-première mondiale, nous allons pour une fois mettre des notes aux vins avec une toute nouvelle méthode (car il n’y a pas de raisons que nous n’ayons pas, nous aussi, notre système de notation…) qui se base sur la radiesthésie et l’antenne de Lecher. Si j’ai bien compris les explications de Francis qui pour l’occasion sera notre guide 🙂

Domaine des Lambrays à LaviniaDomaine des Lambrays à Lavinia

Domaine des Lambrays à Lavinia

Soirée du 16 juin chez Lavinia avec Patrick et moi-même. La soirée est organisée autour d’une grande table et quelque vingt convives, dont l’oenologue du domaine, Monsieur Thierry Brouin. J’ai beaucoup apprécié ce personnage charismatique qui n’a pas sa langue dans la poche. Cela change des courbettes habituelles 🙂 Nous avons bien rigolé et passé un bon moment autour de cette dégustation et du repas qui a accompagné les vins. Pour la petite histoire je ne retrouve plus le reste des photos de la soirée 🙁

Puligny-Montrachet 1er cru Clos du Cailleret 2008 Domaine Clos des Lambrays

La particularité de ce vin est qu’il n’est pas en grand cru, car à l’époque ce clos était en rouge (explication donnée par Mr Brouin). 37 ares qui sont au même niveau que le Monrachet, au-dessus des Bâtards et en dessous du Chevalier, excusez du peu 🙂

Soirée Bourgogne 2008Soirée Bourgogne 2008

Soirée Bourgogne 2008

Une nouvelle soirée organisée par Vinosesam et notre ami Francis. L’idée est de faire un petit tour d’horizon sur ce millésime largement sous-estimé et qui a donné de très beaux vins rouges, vifs et croquants ainsi que des blancs de toute beauté. Le millésime 2008 était tardif avec du mirandage (petits grains sur une grappe –> plus de peaux = concentration et tannins). Le temps était humide pendant la flore. Juillet-Août pas très beau et des vendanges en général vers le 25-26 septembre (au lieu du 10-15 septembre en général) et même le 2 octobre au Clos de Tart ! Ce millésime donne en général des vins classiques, avec une belle acidité et beaucoup de longueur. Un superbe millésime pour ceux qui auront eu la bonne idée d’en acheter !!

Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?

Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?

Nous sommes le mardi 31 mai et je suis avec mon père à cette dégustation qui semble à première vue fort intéressante. Il est vrai que Nuits-Saint-Georges n’a pas de grands Crus. Plusieurs personnes ont décidé de se battre pour corriger cette anomalie. Jacky en fait partie et nous expliquera sa démarche durant la soirée. Ce terroir de 7,5 hectares est composé d’un sol brun calcaire, profond et très caillouteux. Le résultat donne des vins riches, structurés et taillés pour la garde…

Je ne vais pas vous cacher que je suis très sceptique sur le fait que ce terroir devienne un jour un Grand Cru. Il est indéniable que Nuits voudrait en avoir au moins un, mais il me semble quand même qu’il ne soit pas au niveau (au vu de la dégustation de ce soir en tout cas) d’un Clos Saint-Jacques que j’ai dégusté récemment ou des Amoureuses pour ne parler que de ceux-là…

Verticale Clos St Jacques de Sylvie EsmoninVerticale Clos St Jacques de Sylvie Esmonin

Verticale Clos St Jacques de Sylvie Esmonin

Une belle soirée proposée par Steve Bettschen à La Sarraz. Patrick et moi-même sommes à cette dégustation des vins de Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint-Jacques du Domaine Sylvie Esmonin. Nous allos goûter les millésimes 1996 à 2008 avec deux bouteilles d’Armand Rousseau. On sent dans ce domaine une belle progression et une montée en puissance dans les derniers millésimes. Il est aussi intéressant de voir que ce premier cru est largement supérieur au Nuits St Georges le Saint Georges qui revendique la place de grand cru ! (à lire dans une des prochaines dégustations que l’on va mettre en ligne sous peu).

Gevrey Chambertin Clos Saint-Jacques 1996 Domaine Esmonin

Nez de poussière et de renfermé. Peut-être légèrement liégeux ? On est face à un vieux style avec du sous-bois et de l’animal. La bouche à peu de fruit avec de l’astringeance et de la verdeur. Un vin quand même basé sur la finesse. Je n’aime pas beaucoup

Repas de Pâques 2011Repas de Pâques 2011

Repas de Pâques 2011

Repas pour fêter Pâques et l’arrivée du beau temps 🙂 Patrick, Pierre, Carmen et moi-même sommes présent pour cette jolie soirée. Chacun a apporté de jolies bouteilles et il faut avouer que le niveau était intéressant. 

On commence le repas avec une salade de rampon aux gésiers et coeurs de canard du Gers.

Champagne Henriot Brut 1966

Couleur miel et robe dorée. Le net est tertiaire avec des notes de crème fraiche et de champignons de Paris. La bouche n’est pas aussi grande que d’autres bouteilles bues de cette maison. Les bulles sont encore présentes, mais elles ne sont plus aussi fraîches et éclatantes. On sent de l’amertume en fin de bouche. C’est bon, mais le vin est fatigué.

Dégustation de quelques BourgognesDégustation de quelques Bourgognes

Dégustation de quelques Bourgognes

Soirée organisée sans raison apparente si ce n’est de goûter quelques vins entre amis. Seront présents, ce 1er avril 2011: Laurent, Carmen, Vittorio, Patrick et Philippe F. Notre ami italien arrivera d’ailleurs avec un peu de retard et surtout beaucoup de bonne humeur… en effet, sa journée aura été bien longue puisqu’elle aura commencé au restaurant à midi et aura fini vers les 20h ! Autant dire qu’il était en pleine forme pour attaquer la soirée !

Puligny montrachet Les Combettes 1990 Etienne Sauzet

Couleur lumineuse jaune citron. Nez citronné, beurré et toasté. La bouche est courte, il y a une belle acidité qui maintient le vin. C’est bon même si une amertume en fin de bouche est un peu dérangeante.

Voyage en Loire (2ème partie)Voyage en Loire (2ème partie)

Voyage en Loire (2ème partie)

Suite de notre voyage avec cette fois-ci la Loire et ses vins que j’apprécie beaucoup. Nous nous retrouvons à six (Ludo, Charles qui est un ami à Ludovic, Barth, Emilie, Carmen et moi-même).

On commence notre périple avec le fameux Clos Rougeard. C’est Nady Foucault qui nous reçoit. Il a accepté de nous recevoir malgré un emploi du temps très chargé. Je pense que le seul fait de visiter cette cave est une expérience en soi… L’ordre est de ne pas prendre de photos ce que nous allons bien évidemment respecter. Dommage, car cette cave est déroutante avec probablement des kilomètres de couloirs et de chambres de stockages. Nady se promène au pas de charge dans ce dédale digne du Labyrinthe du roi Minos. Heureusement pour nous pas de Minotaur à l’horizon…

Voyage en Loire (1ère partie)Voyage en Loire (1ère partie)

Voyage en Loire (1ère partie)

On se retrouve pour la troisième année consécutive à Sigalens pour honorer le Bœuf de Bazas. Comme d’habitude on se retrouve avec l’équipe habituelle (Ludovic, Andréa, Christiane, Daniel, Jacques, Maïté, Julien, Carmen et Laurent). De plus cette année on reçoit les deux petits nouveaux : Barth et Emilie… Le dimanche Valérie du Domaine Rousset-Peyraguey se joindra d’ailleurs à notre tablée. Deux jours sur la terrasse avec un soleil exceptionnel. Deux jours où les plats vont se succéder et nos estomacs se remplir comme les oies avant leur grand voyage. Côte de Bœuf de Bazas de 7 kilos, filets & araignées de Bazas, plateaux de cèpes à tête noire du pays, dégustation de jambon du Pays Basque et d’Espagne, Pâtisserie du coin, dont le fameux Paris-Brest toujours aussi énorme. Je ne parle pas du foie gras et autres amuses bouches qui vont nous accompagner durant ces deux jours.

Dîner vieux millésimes au Chat BottéDîner vieux millésimes au Chat Botté

Dîner vieux millésimes au Chat Botté

Nous voici ce mardi 15 février 2011 au restaurant le Chat Botté pour une soirée de vieux millésimes avec comme maître de cérémonie: Laurent Vialette. Les vins seront proposés à l’aveugle et l’exercice sera d’ailleurs bien laborieux pour en retrouver les origines ! Une soirée attendue avec impatience puisque là nous avons affaire à des professionnels aguerris. Néanmoins, je dois dire que plusieurs détails m’ont intrigué lors de cette soirée (je reviendrais sur ceux-ci en fin de reportage). Une dizaine de convives étaient là. Patrick et Philippe seront d’ailleurs aussi de la partie.

On commence la soirée avec un magnum de champagne Louis Roeder brut 1973

Soirée autour des vins de Philippe PacaletSoirée autour des vins de Philippe Pacalet

Soirée autour des vins de Philippe Pacalet

Me voici ce jeudi 3 février 2011 chez Lavinia Genève pour participer à une belle dégustation des vins de Philippe Pacalet. Philippe était venu avec sa femme pour présenter ses vins. Je me retrouve à table avec un couple qui vivent en Italie et à ma gauche un italien qui tient une épicerie fine à Genève. La discussion sera très intéressante car il se trouve qu’une des personnes et un fervent admirateur des vins de Philippe. Il faut dire qu’au vu de la qualité des vins présentés ce soir, je buverais bien aussi réguliérement les vins de philippe Pacalet. Un repas accompagnera la dégustation.

Premier vin servi à l’apéritif et une belle découverte:

Monthélie 1er cru Clos Gauthey 2008 Philippe Pacalet

Club des Tueurs – 1ère soirée – Grands BourgognesClub des Tueurs – 1ère soirée – Grands Bourgognes

Club des Tueurs – 1ère soirée – Grands Bourgognes

Après de longs mois d’attente, nous voici tous enfin réunis ce samedi 15 janvier 2011, pour une nouvelle soirée organisée par Serial-Bottler et Laurent en particulier. Nous sommes donc 11, avec Laurent & Carmen, Virginie & Patrick, Benoît & Patrick (qui arrivaient d’une journée déjà bien chargée !), Christophe & Darling (Merci pour le photoshooting des bouteilles), Emilio & Marimar et moi-même venu tout droit du Priorat pour moins de 24 heures. L’idée de se réunir pour déguster, une ou deux fois par an, les meilleurs crus de la planète, est née à la fin du printemps 2010, lors d’une précédente soirée ou la question de savoir quelles seraient les bouteilles à ouvrir en une telle occasion, n’avait pas vraiment trouver de consensus ! Toujours est-il que nous voici avec un peu plus d’une vingtaine de vins, déclinant la Bourgogne; à quelques exceptions prêtes; dans toute sa splendeur.

18h. La soirée  peut enfin débuter. Un petit mot sur le lieu, Le Café de la Mairie (http://www.cafedelamairie.ch), qui nous a fait le plaisir de nous accueillir jusqu’à 5h du matin et qui nous a mis une salle particulière à disposition. Le service était excellent et les plats tous meilleurs les uns que les autres. Un grand merci donc à toute l’équipe et aux deux jeune et dynamique cuisiniers, Reto et Frédéric.

Nouvel-an chez les BelgesNouvel-an chez les Belges

Nouvel-an chez les Belges

Me voici une fois de plus en Belgique chez mon ami Benoît et ses parents pour fêter le Nouvel An ! Comme d’habitude, le voyage apportera son lot de belles bouteilles et de plats des plus exquis. Le voyage durera 4 jours, du 29 décembre au 1er janvier 2011.

Premier jour

Puligny-Montrachet  Domaine Leflaive 2002

Robe (R) : claire, citron/jonquille
Nez (N) : pur, hydrocarbure, vineux, minéral
Bouche (B) : attaque franche, belle amplitude, minérale, citron beau
Finale (F) : longue , bien équilibrée. 90

2 jours de plaisirs en décembre2 jours de plaisirs en décembre

2 jours de plaisirs en décembre

Comme à chaque visite de mon Ludo, l’occasion est donnée pour une belle dégustation de vins. Sa visite sera cette fois relativement courte et ne durera que deux jours. La première soirée à lieu le 06.12.10 avec Ludo, Alexis, Carmen et moi-même.

Le Champignon magique 2008 de Pierre Beauger (Chardonnay mis en bouteille le 26.07.10)

Comme toujours avec les vins de Pierre, on se trouve face à un vin différent, qui ne laisse d’ailleurs pas indifférent. Vu la rareté des bouteilles, chacune et un grand plaisir et j’étais donc assez fier de la faire goûter à mes amis ce soir.

Joli nez, légèrement déviant avec des fruits blancs. Cette approche du vin me rappelle celle d’Eric Calcutt en Loire même si le style et le cépage sont différents. L’idée est là. La bouche montre un bel équilibre, de la sucrosité et une belle acidité. Une jolie bouteille.

Promenade à Clermont-FerrandPromenade à Clermont-Ferrand

Promenade à Clermont-Ferrand

Visite avec Carmen (du 27 au 28 novembre 2010) de la belle ville de Clermont-Ferrand et sa cathédrale en pierre noire de Volvic !  Philippe J. nous rejoint pour le week-end. On dormira à l’hôtel Radio. Celui-ci a peut-être perdu de sa splendeur, mais on ne se lasse pas de ses hauts plafonds, son style 60’s où à chaque instant on a l’impression qu’on va croiser une star de cinéma.

Le premier jour on arrive à Clermont et on se dirige directement au bistro bancal pour y manger une tarte de pomme de terre et un Vitriol 2005 de Pierre Beauger. C’est superbe, on se retrouve avec un beau fruit et la bouteille partira en deux-trois mouvements… J’aime ce vin rustique et élégant à la fois.

week-end à la Perla del Priorat (Espagne)week-end à la Perla del Priorat (Espagne)

week-end à la Perla del Priorat (Espagne)

Un week-end prolongé chez mon ami Barth qui a repris la direction du domaine de La Perla del Priorat en Espagne (22-24 octobre 2010). Nous arrivons le vendredi midi à l’aéroport. Une fois dans la voiture, on se dirige vers un restaurant de la région pour y manger une énorme entrecôte (au moins 500 grammes) et goûter un ou deux vins de la région. De plus le propriétaire et un amoureux de whisky et on finira avec un verre de Glenfarclas distillé en 1990 et un Glenrothes 1987. Certes nous ne sommes pas au niveau de mon ami Patrick, mais les deux verres étaient convenables pour réveiller nos papilles avant d’attaquer notre visite d’un producteur local de cava.

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Visite de mon ami Patrick Manduca et de sa femme Virginie (08.08.10). Je connais Patrick et ses faiblesses pour quelques vins bordelais… Il adore en particulier Château Pavie et Château Mouton Rothschild… C’est l’occasion pour ouvrir une bouteille de Château Mouton Rothschild 1970. Nez de banane cuite caramélisée, de poivron et de poivre noir. La bouche est tout en finesse avec une belle trame droite. C’est très long en bouche et on apprécie les framboises et raisinets qui éclatent en bouche. Après un instant on sent bien que les tannins sont en place même s’ils sont relativement discrets. Une belle bouteille.

Double anniversaire autour de quelques flaconsDouble anniversaire autour de quelques flacons

Double anniversaire autour de quelques flacons

Nous nous retrouvons ce jeudi 26 août 2010 pour un double anniversaire. Celui de Philippe et Barth. Emilie, Carmen, Patrick, une amie à Philippe et moi-même sommes aussi présents. Pour l’occasion on va sortir quelques bouteilles et deux superbes ombles du lac pêchés par mon père. Il y aura aussi en entrée une salade verte aux gésiers et coeurs de canard, de l’agneau du Sisteron et un riz basmati déjà célèbre (je l’ai trop cuit… c’était d’ailleurs un peu la honte :-()

Champagne H. Germain brut 1947. Niveau de la bouteille basse goulot, presque vidange. Nez crémeux, lactique et de caramel. On y trouve aussi de la prune. On sent beaucoup d’acidité et un peu d’oxydatif. La bouche confirme le côté légèrement oxydé, mais relativement plaisant. Beaucoup d’acidité en lame de couteau, du pruneau et de la noix. Très belle bouteille qui prouve une fois de plus la grandeur des vieux champagnes.

Une semaine bien chargée !Une semaine bien chargée !

Une semaine bien chargée !

On commence avec la visite de Barth pour une petite soirée tranquille (29.07.10) avant qu’il ne reparte pour l’Espagne.

On attaque un rosé moelleux Cabernet d’Anjou 1944 du domaine Balbut. Mon ami Ludovic avait été assez critique sur ces vins et je pense que je peux le comprendre même si cette bouteille et ce millésime sont surprenants. Couleur orange cuivrée très foncée. Le nez est légèrement madérisé, sur le champignon et le bonbon anglais. La bouche est très fluide, légère mais ne démontre pas une grosse structure, ni une longueur hallucinante ! Ce vin n’est quand même de loin pas éteint et je dois quand même tirer mon chapeau pour ce très vieux rosé. Bon

Petites soirées avec mon ami LudoPetites soirées avec mon ami Ludo

Petites soirées avec mon ami Ludo

Voici venu le temps de la visite semestrielle de mon ami Ludovic. Il restera 4 jours (du 5 au 8 juillet 2010) et quelques bouteilles seront sorties pour l’occasion. On va mettre ci-dessous celles qui nous auront marquées, mais toutes ont été d’un bon niveau. Rosé l’Anglore 2007 d’Eric Pfifferling à Tavel Un vin hors-norme et un rosé hors du commun, on retrouve ce côté épicé et des arômes de framboises qui nous donne envie de croquer ce vin. La bouche est magnifique avec une trame serrée et une acidité parfaite. C’est long et toujours sur la framboise. J’adore un point c’est tout ! Le plus grand rosé que j’ai eu l’occasion de boire à ce jour. Un grand merci à ce vigneron qui est un vrai artiste. Probablement une de mes prochaines visites…

Menu des Epicuriens chez BenitoMenu des Epicuriens chez Benito

Menu des Epicuriens chez Benito

Soirée autour d’un repas gastronomique organisée par mon ami Benito et avec l’aide d’Alain et Didier. 10 personnes seront présentes ce samedi 19 juin 2010 (Benito, Alain, Didier, Graziella, Angélique, Isabelle, Carine, José, Carmen et moi-même) ainsi qu’une liste de 15 plats. La présentation ne sera pas aussi soignée que d’habitude au vu du nombre de plats et de convives… Les bouteilles ont été apportées par moi-même ainsi qu’Emilio (absent de dernière minute) et Benito.

1) Bubulle 2008 de Jousset (Montlouis sur Loire)

On se retrouve devant une bouteille composée de 100% de chenin blanc. Nez très frais, floral et de pomme verte. La bouche est vineuse, dominée par la pomme verte et les fleurs blanches. Très bon

5ème tuerie à Paris5ème tuerie à Paris

5ème tuerie à Paris

Réveil vers 7h30 ce 24 juin 2010 pour prendre le TGV en direction de la Gare de Lyon à Paris. Dans le train on boira un verre d’un vin légèrement bouchonné et presque imbuvable… Merci Patrick !

Une fois notre train et Corinne arrivés, on se dirige au Duc de Richelieu, un bistrot très sympa à 5 minutes de la Gare.

Nuits St Georges 1er cru 2007 du Domaine Prieuré-Roch. Nez de groseille et de rhubarbe. Bouche fraiche, tendue avec un peu de verdeur au final. Côté arômes, il y a du bonbon anglais, de la cerise acidulée et de la rhubarbe. Bonne bouteille

Soirée tranquille avant les vacancesSoirée tranquille avant les vacances

Soirée tranquille avant les vacances

Une petite soirée entre Patrick, Philippe, Carmen et moi-même avant de partir au Portugal (14.05.10). Durant cette soirée on va altérer le bon et le moins bon…. Il y a des soirs comme ça.

Bonnezeaux Cuvée Mathilde 1994 de Marc Angéli. Couleur ambrée magnifique, nez lactique avec une prédominance de miel et de crème aigre. La bouche montre une belle tension et un équilibre de toute beauté. Le vin part sur les agrumes confits et le miel. C’est très bon, mais peut-être à son apogée. A boire 

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 1er trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 1er trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 1er trimestre 2010

Repas en famille. on commence par un vin blanc de Touraine La Tesnière 1999 de Thierry Puzelat. Nez très plaisant avec une belle minéralité, des notes d’agrumes et de poires au sirop. La bouche est tendue, mais relativement courte. On retrouve ces notes d’agrumes, de caillou, le vin à un côté amer et une acidité prononcée qui n’est de loin pas dérangeante. Ce flacon serait parfait avec un magret de canard au foie gras…

Soirée Leroy à LaviniaSoirée Leroy à Lavinia

Soirée Leroy à Lavinia

Un moment important pour tout passionné de Bourgogne, la dégustation des vins du Domaine Leroy. De plus, nous avons la chance d’avoir ce soir-là Lalou-Bize Leroy et sa fille Perrine ainsi que le responsable des ventes de Leroy. A notre table, il y avait aussi le président de Lavinia. Que du beau monde qui accompagnait l’équipe de serial-bottler du soir, Patrick, Christophe et moi-même.

Ce jeudi 25 mars 2010 sera gravé dans les mémoires comme étant une très belle dégustation. Un repas sera servi en fin de soirée et une fois de plus le niveau sera élevé. Merci à toute l’équipe de Lavinia pour cette belle soirée.

Pour la deuxième fois, j’ai décidé de mettre des notes de dégustations en parallèle. Il semblerait que nous n’avions pas forcément les mêmes commentaires entre Patrick, Christophe et moi-même… Les notes olfactives étant aussi parfois éloignées…. amusant !

Petit brunch du dimanchePetit brunch du dimanche

Petit brunch du dimanche

Barthélémy voulait découvrir la Couronne à Nyon et déguster un petit cigare. L’occasion était donnée pour organiser un petit brunch ce dimanche 21 mars 2010. Barthélémy, Emily, Patrick, Philippe, Carmen et moi-même sommes présents. Pour la première fois sur le site, on sera deux à donner nos commentaires sur les vins dégustés: Barth et moi-même. Je trouve le procédé très intéressant et instructif. Les commentaires ont été notés lors de la dégustation et n’ont été modifiés que dans la structure du texte.

Champagne brut Louis Roederer 1955. Une bouteille qui avait légèrement coulé lors de son transport, niveau haut d’épaule.

Laurent: Une belle couleur ambre. Nez lactique qui vire même sur le petit lait aigre, on se retrouve aussi dans un verger de pomme verte avec une légère impression de noix en fin de bouche. La bouche est droite, bien équilibrée. On finit avec de la pomme verte. Après une quinzaine de minutes, le goût change et part sur la mirabelle mûre, le pruneau cuit et pour certains le pruneau encore vert !

Soirée du Bagnard chez PatrickSoirée du Bagnard chez Patrick

Soirée du Bagnard chez Patrick

Soirée en ce 13.03.2010 avec Patrick, Jimmy, Lisa, Jean-Luc et moi même.

Corton Bressandes 1976 d’Antonin Guyon (Domaine Hyppolyte Thévenot). Passée, tendance à l’oxydation

N : Tapenade, menthol, pruneaux

B : Pruneaux, cerise, confituré, à la limite du blette

F : Courte, poivron

voyage en Auvergne et dans le Sauternais (1ère partie)voyage en Auvergne et dans le Sauternais (1ère partie)

voyage en Auvergne et dans le Sauternais (1ère partie)

Une semaine de vacances en direction du Sauternais. (du 27.02 au 07.03.2010) Une bonne excuse pour s’arrêter en chemin..

On part samedi pour Le Puy-en-Velay pour y découvrir la cuisine du chef François Gagnaire. Une étoile au Michelin avec l’espérance d’une deuxième. L’hôtel est très joli, moderne, propre et confortable. On profite de se balader dans la ville et faire une dégustation chez Alami, un petit café qui donne sur une petite place et qui font de la torréfaction. On goûtera huit différents cafés (Jamaïque et son Blue Mountain, Australie, Afrique et Amérique du Sud.) On repart avec un café d’Australie et d’Afrique.

Lunch à Lavinia entre amisLunch à Lavinia entre amis

Lunch à Lavinia entre amis

Patrick, Philippe, Vittorio, Laurent, Karine, Benjamin, Barthélémy, Nicolas et moi-même sommes présents à ce petit lunch entre amis ce vendredi 26 février 2010. La plupart des convives (ou du moins les premiers arrivés…) sont partis sur des rognons de veau à la moutarde et sa purée maison. Un plat magnifique et qui accompagnera parfaitement les bouteilles prévues et non prévues à cet effet.

14ème Percée du Vin Jaune à Poligny14ème Percée du Vin Jaune à Poligny

14ème Percée du Vin Jaune à Poligny

Départ avec Patrick à 7h30 du matin de Gland (Suisse) pour Arbois et la 14ème percée du Vin Jaune. La route est blanche jusqu’à la frontière française ! Une fois celle-ci passée, la neige a heureusement disparu de la route même si le temps n’est pas exceptionnel et que quelques plaques de glace vont vite calmer les ardeurs de notre pilote :-).

4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)

Le lendemain (24.01.10), nous nous retrouvons dans la cuisine pour un rapide déjeuner. On discute de la soirée, des bouteilles et surtout de la fatigue que certains ressentent plus que d’autres ! On finit quelques bouteilles non finies le soir d’avant et ensuite on attaque la croisade jusqu’au vignes de la Romanée-Conti sous un crachin breton !

Un peu de sport ne peux pas faire de mal avant de recommencer le marathon 🙂

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

Nous voici chez Fabrizio ce 23.01.2010 pour lancer la 4ème tuerie officielle. Nous avons fait exception et rallongé la liste pour avoir au début de la soirée chez Benoît 18 convives: Corinne, Philippe B, Christophe et son amie, Benjamin, Sabine, Patrick, Benoît, Fabrizio, Amel, Olivier et son amie, Fabio, Patrick M, Bruno, Filip, Carmen et Laurent. Heureusement que les gens n’étaient pas habitués à ce marathon et qu’ils ont craqués rapidement !

On commence avec 2 bouteilles d’Auxey-Duresses 2002 domaine Véronique de Mac Mahon. Le nez est pur, droit, arômes d’olive noire, de crème, de noix verte, d’ortie et de réglisse. La bouche est un peu en retrait par rapport au nez, il est quand même droit, vif, avec de l’olive, du silex et de la noix verte. Sympa.

Soirée Bio à LaviniaSoirée Bio à Lavinia

Soirée Bio à Lavinia

Soirée du 20.01.09 chez Lavinia thème bio avec Laurence Salomon du restaurant Nature & Saveur à Annecy (chaudement recommandé)

D’abord, nous avons eu droit à un cours de cuisine utilisant que des produits bio. Magnifiques produits sublimés par le talent de Laurence.
Repas exceptionnel ou les saveurs des plats ont été mariées et fondues dans un feux d’artifice. Superbe soirée Lavinia, aucunes fausses notes, parfait accord mets et vins. Un festival de saveur et de réussite. A refaire absolument.

Hymne au Château GazinHymne au Château Gazin

Hymne au Château Gazin

Nous voici le 13.01.2010 chez Patrick pour un petit entraînement avant notre 4ème tuerie en Bourgogne. Personnes présentes: Carmen, Laurent, Patrick, Philippe, Benoit et Bruno.

On commence la dégustation en buvant un chasselas blanc 2005 de chez Paccot. Nez d’agrumes, relativement plat. En bouche, gras, agrumes, alcooleux et un peu lourdaud.

Un plateau gargantuesque de fromages, de saucissons et de charcuteries en tout genre vont faire honneur à cette soirée exceptionnelle.

On attaque enfin la soirée avec le Château Gazin 1877 (achetée dans une cave sérieuse en Belgique) bouchon détruit, niveau dans le goulot.

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Soirée chez les parents de mon ami Ben. Château Léoville Poyferré 1989, une bouteille que je trouve représentatif du château. Un nez de cassis, de tabac, de poivre, de sous-bois et de champignons. La bouche est tannique, bien balancée avec un joli fruit. On retrouve le cassis, le sous-bois, les champignons et le poivre. J’aime. Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande 1994. Pour moi, un vin moins intéressant que le précédant. Le nez est très proche avec en plus un côté terreux et de la prune. La bouche est tannique, dense et longue. Au palais on trouve du cassis, du sous-bois, des champignons, du tabac et des épices.

Verticale des Mazis-Chambertin Dugat-PyVerticale des Mazis-Chambertin Dugat-Py

Verticale des Mazis-Chambertin Dugat-Py

Dégustation des Mazis le 12 novembre 2009. Laurent et Christophe seront présents à la dégustation.

Mazis Chambertin Dugat-Py 2004, Nez riche, fruits noirs, mûres, cassis. Court en bouche, élevage bien maîtrisé, jeune, on sent une certaine verdeur. Poivron rouge (eh oui, d’ailleurs l’intervenant de la soirée va revenir sur cet arôme relativement rare en Bourgogne), il y a un côté terreux et de gentiane.

Mazis Chambertin Dugat-Py 2003,  nez plus expressif, alcooleux, tanins bien présents avec un côté animal en bouche..

3ème tuerie à Vosne-Romanée3ème tuerie à Vosne-Romanée

3ème tuerie à Vosne-Romanée

Pour commencer notre marathon et cette 3ème tuerie en terre Bourgignonne (07+08.11.09), on se retrouve Benoit, Patrick, Philippe, Corinne et moi-même au caveau de notre ami Fabrizio et de son associé Pascal.

Nous allons nous installer à la table d’hôte. Des gens vont s’installer et partager ce moment unique avec nous. Amel, l’héroïne de la 2ème tuerie en Suisse nous rejoindra pour déguster quelques bouteilles de blancs, un ami suédois et son amie ainsi que deux touristes de passage nous rejoignent aussi, etc…

soirée chez Barthélémysoirée chez Barthélémy

soirée chez Barthélémy

Une rencontre très sympa chez mon ami Barthélémy et son amie Emily. Il a un petit négoce de vins espagnols et s’intéresse beaucoup au monde du vin. Philippe faisait aussi partie de la soirée ainsi que deux amis à lui. (Pour information nous avons perdu les photos de la soirée et les photos ci-dessous ont été prises sur internet)

Pour commencer la soirée, il nous sert une bouteille de Crozes-Hermitage Clos des Grives blanc 2006 du domaine Combier. C’est un vin gras, beurré, mais légèrement trop boisé à mon goût. Probablement que celui-ci va se fondre dans 2 à 3 ans et sera encore meilleur. 14/20

soirée avec henrysoirée avec henry

soirée avec henry

Je reçois ce soir (17.10.09) un amateur pointu et qui a bien entendu une très belle cave.

(Henry m’avait invité chez lui avec une dégustation extraordinaire ce qui m’avait permis d’ailleurs de rencontrer Emmanuel Heydens du Passeur de Vins. Ce soir-là nous avions eu des bouteilles comme La Tour de Curon de Stéphane Tissot 2004, un Puligny-Montrachet Le Clavoillon d’Anne-Claude Leflaive 2001, en Rouge des noms comme Armand Rousseau Clos des Ruchottes 2002, Henri Frédérique Roch Vosne-Romanée Les Suchots 1999, Philippe Pacalet Chambolle-Musigny 1er cru 2002, domaine Trapet Chambertin 1997 et pour finir des vins jaunes de Bouveret et La Fruitière Vinicole dans les années 60….ainsi qu’un domaine de la Pinte de 1961 que j’avais apporté)

Soirée chez Anne et Emmanuelle HouillonSoirée chez Anne et Emmanuelle Houillon

Soirée chez Anne et Emmanuelle Houillon

Nous voici, ce 10.10.09 chez Anne et Emmanuelle Houillon ainsi que Pierre Overnoy pour un repas qui s’annonce très sympathique. Les convives en plus présents sont Egon et Klaus (amis de longue date de Pierre) ainsi que Jean-michel et Laurent.

La soirée commence par des bières tchèques apportées d’Allemagne par nos deux convives Egon et Klaus. Viens ensuite la dégustation des différents rieslings allemand de base

dégustation Rieslings allemandsdégustation Rieslings allemands

dégustation Rieslings allemands

Nous voici (Christophe, Carmen, Patrick et Laurent) à une dégustation de rieslings organisée par notre ami Bruno en date du 07.10.09. La dégustation va se faire par série de trois verres. Il y a cinq séries du moins sucré au plus sucré excepté. La première série sera servie comme mise en bouche…… J’ai toujours aimé le riesling et j’avais entendu du bien de ce vignoble. De plus les grands noms étaient présents pour la dégustation, Prüm, Dr Loosen, Egon Mûller…

Je tiens à m’excuser pour la qualité des photos. Ayant oublié mon appareil photo, j’ai dû me rabattre sur l iphone qui n’a pas une qualité exceptionnelle…. 

dégustation Romanée-Contidégustation Romanée-Conti

dégustation Romanée-Conti

Nous voici le 29.09.09 pour la verticale de la Romanée-Conti dans le millésime 2006. Roland, Christophe, Patrick et Laurent sont présents. Nous sommes comme tout amateur de vins, très impatients de déguster ces vins mythiques… Je dois avouer que les notes prises lors de cette soirée auront été moins studieuses que lors des autres dégustations. Je remercie d’ailleurs Christophe de m’avoir remis la majorité des notes….

2ème tuerie en Suisse2ème tuerie en Suisse

2ème tuerie en Suisse

Voici la deuxième tuerie en l’an 08.08.09 et la première en Suisse ! Nous devons noter l’absence de Fabrizio et d »Amel plus connue sous le nom de Maya l’abeille . En effet notre infortunée amie n’a rien trouvé de mieux que se faire piquer par une abeille le jour d’avant… ce qui n’est pas très grave sauf si l’on est allergique !

Champagne Tattinger Collection Vasarely 1978. Couleur or, Nez crème et agrumes. Bouche sublime et longue avec des notes de mirabelles, pêche de vignes. Les bulles encore présentes et de belle structure.

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

JOURNEE DU 28 JUILLET 2009

Soirée chez Benoit. Achat de ces bouteilles dans un lieu secret de Bruxelles…connu seulement des amateurs éclairés !

Savigny les Beaune PC La Dominode 2000. Nez agréable sur les fruits rouges. Bouche sympathique, mais un peu dilué

Château Lafite Rotschild 1931 (synthèse : enivrant) : 96+ Nez précis sur le SOUS-BOIS, pointes lactiques, pain d’épices, résine, viandé, champignons, minéral, pâtisserie, salin, ALGUES. Bouches : beaux tanins extrêmement fins. Bouche longue, précise et équilibrée. Arômes d’épices (coriandre), fumoir à jambon, fumé.

Voyage en Belgique du 24-27.07.09 (1ère partie)Voyage en Belgique du 24-27.07.09 (1ère partie)

Voyage en Belgique du 24-27.07.09 (1ère partie)

Voyage de longue haleine  jusqu’au pays de la bière avec un détour en Champagne et à Paris…

JOURNEE DU 24 JUILLET 2009

Voici la mythique adresse à Epernay où nous avons fait une halte prolongée et remarquée. Patrick a bu six champagnes dans des verres de nain (7cl, évasé, bref des verres d’Ikea), le privilège du chauffeur. J’ai, moi par contre, dû me sacrifier et prendre des verres des 14 cl dont je vous donne pour information les références:

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

 Dalva Golden White colheita 1952 (bottled in 2003) Un porto blanc millésimé, rare et magnifique. Un porto qui a 51 ans de barrique ! Robe ambrée, en bouche on a de la fleur d’oranger, du caramel, de la vanille, du miel et une touche citronnée. Une longueur en bouche phénoménale, un porto soyeux et élégant.

MadeiraWine Malmsey vintage 1900 Encore une bouteille exceptionnelle ouverte avec mon ami Dominique et sa femme. Un nez oxydé avec de la noix, du caramel et de la compote de fruits. Au palais on a de la confiture de prune, de la cerise enrobée de chocolat noir et du caramel. Un vin puissant, sans fin, avec un bel équilibré alcool/acidité. Une expérience magnifique.

soirées post-Jurasoirées post-Jura

soirées post-Jura

Le jour de notre retour en Suisse, nous en profitons pour faire un festin autour des fromages jurassiens et des produits du Pays Basque que Ludo nous a rapporté. Les présents pour la soirée  du 27.06.09 sont Laurent, Carmen, Ludo, Andréa, Alexis, Rachel et Jean-Michel

Vin jaune 1989 de Pierre Overnoy. Un monstre. Une couleur magnifique, ambrée. Le nez est épicé, avec un côté fruits confits. En bouche on a une longueur infinie, une puissance maîtrisée ce qui en fait un très très grand vin jaune. Il n’y a qu’un mot à dire: BRAVO

visite dans le juravisite dans le jura

visite dans le jura

Mon ami Ludo et sa femme nous rendent visite en Suisse. On en profite pour faire un détour à Pupillin dans le jura du 26 au 27.06.09.

On commence chez Philippe Bornard avec une dégustation comme toujours super sympa. Il faut descendre un escalier de pierre très pentu avant d’arriver dans la salle principale de dégustation. Comme toujours la table est remplie de bouteilles à moitié ouvertes et là commence le show !

1ère soirée tuerie en Bourgogne1ère soirée tuerie en Bourgogne

1ère soirée tuerie en Bourgogne

1ère tuerie à Beaune du 19-20.06.09 avec Benoît, Patrick, Fabrizio, Amel et Laurent. C’est lors de ce week-end éprouvant, mais tellement extraordinaire que nous viendra l’idée de créer ce site et le concept des soirées « tueries ».

On commence chez Fabrizio et Amel avec une mise en bouche après un petit passage au marché de Beaune.

Château de Beaucastel vieilles vignes blanc. Encore un blanc du sud que je trouve trop boisé et trop beurré. Vin déséquilibré

Soirée Bourgogne chez BacchusSoirée Bourgogne chez Bacchus

Soirée Bourgogne chez Bacchus

Soirée du 18.06.09 au caveau de Bacchus avec Patrick, Christophe et Laurent. Une mise en bouche avant notre grand week-end à Beaune.

Meursault 1er cru Clos des Perrières 2006 Domaine Grivault. Vin minéral avec des arômes florales. Un vin qui n’a pas marqué les mémoires.

Clos des Lambrays Grand Cru 1998. Des arômes de prune, de cerise noire et de myrtille. En bouche un vin complexe, fin, très plaisant. Une très jolie bouteille