Château Chalon

Repas de Pâques 2011Repas de Pâques 2011

Repas de Pâques 2011

Repas pour fêter Pâques et l’arrivée du beau temps 🙂 Patrick, Pierre, Carmen et moi-même sommes présent pour cette jolie soirée. Chacun a apporté de jolies bouteilles et il faut avouer que le niveau était intéressant. 

On commence le repas avec une salade de rampon aux gésiers et coeurs de canard du Gers.

Champagne Henriot Brut 1966

Couleur miel et robe dorée. Le net est tertiaire avec des notes de crème fraiche et de champignons de Paris. La bouche n’est pas aussi grande que d’autres bouteilles bues de cette maison. Les bulles sont encore présentes, mais elles ne sont plus aussi fraîches et éclatantes. On sent de l’amertume en fin de bouche. C’est bon, mais le vin est fatigué.

Visite de Barth et quelques vieux flaconsVisite de Barth et quelques vieux flacons

Visite de Barth et quelques vieux flacons

Soirée à la maison en ce jeudi 11 novembre 2010. Barth, Benoit, Patrick, Philippe, Carmen et moi-même sommes présents. On avait prévu cette petite soirée en l’honneur de Barth qui était de passage à Genève.

On en a profité pour ouvrir quelques bouteilles de l’achat d’une vieille cave du Jura. On ouvrira d’ailleurs principalement les bouteilles avec les niveaux les moins intéressants.

Vieille bouteille de Brut du Jura

Niveau vidange et mort !

Côtes du Jura rosé Courbet & Fils 1973

1er nez de champignon, de bolet et de sous-bois. Le deuxième est plus sur la fraicheur, le mentholé et la fraise. En bouche c’est oxydé avec une matière presque inexistante. Il y a beaucoup d’acidité, mais heureusement on trouve de la précision et de l’élégance. Intéressant

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Visite de mon ami Patrick Manduca et de sa femme Virginie (08.08.10). Je connais Patrick et ses faiblesses pour quelques vins bordelais… Il adore en particulier Château Pavie et Château Mouton Rothschild… C’est l’occasion pour ouvrir une bouteille de Château Mouton Rothschild 1970. Nez de banane cuite caramélisée, de poivron et de poivre noir. La bouche est tout en finesse avec une belle trame droite. C’est très long en bouche et on apprécie les framboises et raisinets qui éclatent en bouche. Après un instant on sent bien que les tannins sont en place même s’ils sont relativement discrets. Une belle bouteille.

Double anniversaire autour de quelques flaconsDouble anniversaire autour de quelques flacons

Double anniversaire autour de quelques flacons

Nous nous retrouvons ce jeudi 26 août 2010 pour un double anniversaire. Celui de Philippe et Barth. Emilie, Carmen, Patrick, une amie à Philippe et moi-même sommes aussi présents. Pour l’occasion on va sortir quelques bouteilles et deux superbes ombles du lac pêchés par mon père. Il y aura aussi en entrée une salade verte aux gésiers et coeurs de canard, de l’agneau du Sisteron et un riz basmati déjà célèbre (je l’ai trop cuit… c’était d’ailleurs un peu la honte :-()

Champagne H. Germain brut 1947. Niveau de la bouteille basse goulot, presque vidange. Nez crémeux, lactique et de caramel. On y trouve aussi de la prune. On sent beaucoup d’acidité et un peu d’oxydatif. La bouche confirme le côté légèrement oxydé, mais relativement plaisant. Beaucoup d’acidité en lame de couteau, du pruneau et de la noix. Très belle bouteille qui prouve une fois de plus la grandeur des vieux champagnes.

Repas à Chateauvieux autour des vieux vins du JuraRepas à Chateauvieux autour des vieux vins du Jura

Repas à Chateauvieux autour des vieux vins du Jura

Nous voici en ce samedi 8 mai 2010 au Domaine de Châteauvieux pour le 14ème repas autour des vins du Jura organisé par Pierre Chevrier. Nous sommes 9 personnes et je suis accompagné par Alexis qui commence à devenir un amateur de vins du Jura… Des participants sont même venus d’un pays lointain…le Valais 🙂 L’ambiance est bon enfant et on sent que l’humour va accompagner ce repas qui aura lieu dans le cellier ! Je suis un peu malade, heureusement que mon palais n’est pas encore atteint… ce qui n’est pas le cas de mon odorat qui aura bien de la peine. L’aide de mes voisins sera donc grandement appréciée.

Soirée vieux vins du JuraSoirée vieux vins du Jura

Soirée vieux vins du Jura

Cela faisait longtemps que je voulais organiser une belle soirée du Jura avec de vrais passionnés. Plusieurs vignerons et spécialistes du Jura n’ont pu venir à cause du salon du vin à Deauville. Nous nous retrouvons donc ce 20 février 2010 à 9 personnes. Henry, Cinzia, Pierre, Virginie, Patrick, Benjamin, Ludovic, Carmen et moi-même.

On va commencer la soirée relativement tôt puisqu’il y a 19 bouteilles de prévues !

En accompagnement, on a du jambon et de la ventrèche de cochon noir de Bigorre de mon ami Pierre Mateyron. Patrick avait lui aussi apporté une spécialité lyonnaise:  de très petits saucissons aux goûts très différents.

La 1ère bouteille est un blanc du Jura de l’Etoile 1934 de Georges Meurgey. Le niveau est bas, le nez crémeux,gras avec du miel et du ccitron La bouche est magnifique, vviveet jeune. On retrouve le miel et le citron. Une très belle surprise vu l’âge de la bouteille et de son bas niveau.

4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)

Le lendemain (24.01.10), nous nous retrouvons dans la cuisine pour un rapide déjeuner. On discute de la soirée, des bouteilles et surtout de la fatigue que certains ressentent plus que d’autres ! On finit quelques bouteilles non finies le soir d’avant et ensuite on attaque la croisade jusqu’au vignes de la Romanée-Conti sous un crachin breton !

Un peu de sport ne peux pas faire de mal avant de recommencer le marathon 🙂

3ème tuerie à Vosne-Romanée3ème tuerie à Vosne-Romanée

3ème tuerie à Vosne-Romanée

Pour commencer notre marathon et cette 3ème tuerie en terre Bourgignonne (07+08.11.09), on se retrouve Benoit, Patrick, Philippe, Corinne et moi-même au caveau de notre ami Fabrizio et de son associé Pascal.

Nous allons nous installer à la table d’hôte. Des gens vont s’installer et partager ce moment unique avec nous. Amel, l’héroïne de la 2ème tuerie en Suisse nous rejoindra pour déguster quelques bouteilles de blancs, un ami suédois et son amie ainsi que deux touristes de passage nous rejoignent aussi, etc…

soirée avec henrysoirée avec henry

soirée avec henry

Je reçois ce soir (17.10.09) un amateur pointu et qui a bien entendu une très belle cave.

(Henry m’avait invité chez lui avec une dégustation extraordinaire ce qui m’avait permis d’ailleurs de rencontrer Emmanuel Heydens du Passeur de Vins. Ce soir-là nous avions eu des bouteilles comme La Tour de Curon de Stéphane Tissot 2004, un Puligny-Montrachet Le Clavoillon d’Anne-Claude Leflaive 2001, en Rouge des noms comme Armand Rousseau Clos des Ruchottes 2002, Henri Frédérique Roch Vosne-Romanée Les Suchots 1999, Philippe Pacalet Chambolle-Musigny 1er cru 2002, domaine Trapet Chambertin 1997 et pour finir des vins jaunes de Bouveret et La Fruitière Vinicole dans les années 60….ainsi qu’un domaine de la Pinte de 1961 que j’avais apporté)

2ème tuerie en Suisse2ème tuerie en Suisse

2ème tuerie en Suisse

Voici la deuxième tuerie en l’an 08.08.09 et la première en Suisse ! Nous devons noter l’absence de Fabrizio et d »Amel plus connue sous le nom de Maya l’abeille . En effet notre infortunée amie n’a rien trouvé de mieux que se faire piquer par une abeille le jour d’avant… ce qui n’est pas très grave sauf si l’on est allergique !

Champagne Tattinger Collection Vasarely 1978. Couleur or, Nez crème et agrumes. Bouche sublime et longue avec des notes de mirabelles, pêche de vignes. Les bulles encore présentes et de belle structure.

soirées post-Jurasoirées post-Jura

soirées post-Jura

Le jour de notre retour en Suisse, nous en profitons pour faire un festin autour des fromages jurassiens et des produits du Pays Basque que Ludo nous a rapporté. Les présents pour la soirée  du 27.06.09 sont Laurent, Carmen, Ludo, Andréa, Alexis, Rachel et Jean-Michel

Vin jaune 1989 de Pierre Overnoy. Un monstre. Une couleur magnifique, ambrée. Le nez est épicé, avec un côté fruits confits. En bouche on a une longueur infinie, une puissance maîtrisée ce qui en fait un très très grand vin jaune. Il n’y a qu’un mot à dire: BRAVO

soirée de fous à la maisonsoirée de fous à la maison

soirée de fous à la maison

Soirée du 10.05.09 avec Patrick, Benoît, Philippe J, Patrice & Darling, Alexis, Carmen et Laurent.

On commence la soirée par une dégustation sur la terrasse en plein soleil. L’avenir nous montrera que ce n’était pas une bonne idée…

Vin jaune 2000 de Philippe Bornard. Un vin servi à l’aveugle. Mise en carafe 48 heures à l’avance. Patrick et Benoît pensent que c’est un vieux jaune. La couleur est splendide, elle vire sur l’orange dorée. Au nez, on trouve de la noix, du coing et une touche de safran. En bouche, on a les fruits confits, les épices et bien évidemment la noix. Le tout donne un vin vivant, généreux, remuant, qui nous emmène par la main dans une ballade Pupillienne.

Fête du Boeuf GrasFête du Boeuf Gras

Fête du Boeuf Gras

Mes amis Jacques et Ludo m’ont parlé du boeuf de Bazas. Quelques mois plus tard (19-23.02.09), me voici dans l’avion pour Bordeaux en vue de participer à la fête du Boeuf Gras de Bazas. Cette tradition puise ses origines à une époque où Bazas était l’une des premières cités d’Aquitaine et capitale prospère des « petites landes ». Des bazadais couronnés de fleurs défileront dans la ville au son des fifres et des tambours.