Espagne

Soirée de Barth et quelques amis dans le PrioratSoirée de Barth et quelques amis dans le Priorat

Soirée de Barth et quelques amis dans le Priorat

En ces temps de vendanges dans le Priorat, mon ami Miquel Compte m’appelle vers 20h30 ce mardi pour venir dîner dans sa petite, mais magnifique finca, perdue entre Bellmunt et Falset. Il a un invité de marque avec lui : Alain Graillot. Après avoir sélectionné quelques bouteilles avec Emily, nous voilà en route pour une nouvelle sympathique soirée. Au menu: des omelettes dont les œufs ont été fraîchement pondus par les poules nouvellement acquises par Miquel ainsi que de vives et efficaces discussions entre nous tous sur le Priorat et ses vins.

Els Bassots, 2008, Joan Ramon Escoda, Conca de Barbera, sans étiquette

Ce vin fut une réelle découverte dans ma quête des jus de raisins fermentés. Sur conseil de Mark Angéli, il y a quelques mois, j’avais pris contact avec Joan, une sorte de fou furieux du vin, incroyablement ouvert et généreux, que je revois régulièrement depuis.

Soirée vieux champagnesSoirée vieux champagnes

Soirée vieux champagnes

Soirée organisée le 18 juin avec 13 personnes autour de la table. Cette soirée n’est donc pas faite pour les superstitieux 🙂 Le thème de la soirée étant les vieux champagnes, nous avons essayé de faire un tour original de ceux-ci et de rester en dessous des années 80. La première partie de la dégustation se fera autour des champagnes non millésimés pour ensuite passer aux millésimés. On peut encore une fois remercier Carmen pour l’excellent repas préparé pour cette occasion.

On commence avec les premiers champagnes:

Méthode champenoise Mauler sec 1961

La bouche est sucrée et madérisée. Acidité en fin de bouche. Certes c’est fatigué, mais ça se boit quand même…

Soirée vins & fromages au Caveau de BacchusSoirée vins & fromages au Caveau de Bacchus

Soirée vins & fromages au Caveau de Bacchus

Une soirée organisée par le caveau de Bacchus autour de fromages sélectionnés et présentés par Monsieur Michelin en personne. Ce maître-affineur a longtemps eu une production de fromage dans le Jura (de Comté entre autres) et dirige aujourd’hui deux ou trois fromageries dans le pays de Gex ainsi qu’une production de quelques fromages http://www.fromages-michelin.com/. Un Monsieur très sympathique et qui parle avec amour de ceux-ci. On est loin de ces morceaux de caoutchouc vendus sur les étals des supermarchés… Le rôle d’un affineur et non seulement de sélectionner ses fromages le plus souvent chez des paysans ou des producteurs un peu plus gros et de les suivre jusqu’à la maturité pour enfin les mettre en vente. Le résultat est sans appel.

Voyage en Loire (2ème partie)Voyage en Loire (2ème partie)

Voyage en Loire (2ème partie)

Suite de notre voyage avec cette fois-ci la Loire et ses vins que j’apprécie beaucoup. Nous nous retrouvons à six (Ludo, Charles qui est un ami à Ludovic, Barth, Emilie, Carmen et moi-même).

On commence notre périple avec le fameux Clos Rougeard. C’est Nady Foucault qui nous reçoit. Il a accepté de nous recevoir malgré un emploi du temps très chargé. Je pense que le seul fait de visiter cette cave est une expérience en soi… L’ordre est de ne pas prendre de photos ce que nous allons bien évidemment respecter. Dommage, car cette cave est déroutante avec probablement des kilomètres de couloirs et de chambres de stockages. Nady se promène au pas de charge dans ce dédale digne du Labyrinthe du roi Minos. Heureusement pour nous pas de Minotaur à l’horizon…

Voyage en Loire (1ère partie)Voyage en Loire (1ère partie)

Voyage en Loire (1ère partie)

On se retrouve pour la troisième année consécutive à Sigalens pour honorer le Bœuf de Bazas. Comme d’habitude on se retrouve avec l’équipe habituelle (Ludovic, Andréa, Christiane, Daniel, Jacques, Maïté, Julien, Carmen et Laurent). De plus cette année on reçoit les deux petits nouveaux : Barth et Emilie… Le dimanche Valérie du Domaine Rousset-Peyraguey se joindra d’ailleurs à notre tablée. Deux jours sur la terrasse avec un soleil exceptionnel. Deux jours où les plats vont se succéder et nos estomacs se remplir comme les oies avant leur grand voyage. Côte de Bœuf de Bazas de 7 kilos, filets & araignées de Bazas, plateaux de cèpes à tête noire du pays, dégustation de jambon du Pays Basque et d’Espagne, Pâtisserie du coin, dont le fameux Paris-Brest toujours aussi énorme. Je ne parle pas du foie gras et autres amuses bouches qui vont nous accompagner durant ces deux jours.

Horizontale de 11 Priorat!Horizontale de 11 Priorat!

Horizontale de 11 Priorat!

Après déjà presque huit mois passés dans le Priorat, il était temps d’organiser une petite dégustation informelle de quelques crus de cette terre catalane. Il n’a manqué que Laurent; invité d’honneur; que la neige a empêché, à deux reprises qui plus est, d’être parmi nous. Rappelez-vous cette vague de froid qui a frappé l’Europe et paralysé les transports aériens en ce mois de décembre 2010. Bref, ça n’aura finalement créé que l’excuse d’une seconde dégustation dont la date approche à grands pas.

Avec Montse Cereceda & Moises Virgili (œnologues), Dominique Roujou de Boubée (consultant vinicole), Franck Massard (sommelier), Miquel Sabaté (ingénieur viticole), Emily & moi, nous nous étions donné rendez-vous à la Vi-zzeria de Falset, ou Paloma & Miquel nous ont accueilli en à bras ouverts.

Visite au Mas MartinetVisite au Mas Martinet

Visite au Mas Martinet

Avec un couple d’amis, Emily et moi avions décidé d’aller rendre visite au Mas Martinet en cette première semaine de novembre 2010. Situé au kilomètre 6,4 entre Falset et Gratallops, cette prestigieuse Bodega du Priorat, se découvre en contre bas d’un virage sinueux, et est indiqué par un énorme palmier. Palmier faisant office de signature que l’on retrouve d’ailleurs sur les étiquettes de plusieurs vins. Site magnifique, bordé d’un grand plan d’eau, au centre des petites montagnes du Priorat.

Après un accueil fort sympathique et un carafage des vins à déguster plus tard, nous voici partis pour 20 minutes de montée en pick-up sur une route réellement impressionnante. Le Mas Martinet possède plusieurs vignes, toutes éparpillées dans le Priorat et produisent par conséquent une petite dizaine de vins. Arrivé au début des années 80, Josep Lluis Pérez et son vin le Clos Martinet, font aujourd’hui partie de l’Histoire,avec un grand H, de ce terroir viticole. Parmi les premiers avec les familles Barbier et Palacios a avoir cru aux vins du Priorat, il fait figure d’un des pères fondateurs de cette résurrection catalane.

Visite de Barth et quelques vieux flaconsVisite de Barth et quelques vieux flacons

Visite de Barth et quelques vieux flacons

Soirée à la maison en ce jeudi 11 novembre 2010. Barth, Benoit, Patrick, Philippe, Carmen et moi-même sommes présents. On avait prévu cette petite soirée en l’honneur de Barth qui était de passage à Genève.

On en a profité pour ouvrir quelques bouteilles de l’achat d’une vieille cave du Jura. On ouvrira d’ailleurs principalement les bouteilles avec les niveaux les moins intéressants.

Vieille bouteille de Brut du Jura

Niveau vidange et mort !

Côtes du Jura rosé Courbet & Fils 1973

1er nez de champignon, de bolet et de sous-bois. Le deuxième est plus sur la fraicheur, le mentholé et la fraise. En bouche c’est oxydé avec une matière presque inexistante. Il y a beaucoup d’acidité, mais heureusement on trouve de la précision et de l’élégance. Intéressant

week-end à la Perla del Priorat (Espagne)week-end à la Perla del Priorat (Espagne)

week-end à la Perla del Priorat (Espagne)

Un week-end prolongé chez mon ami Barth qui a repris la direction du domaine de La Perla del Priorat en Espagne (22-24 octobre 2010). Nous arrivons le vendredi midi à l’aéroport. Une fois dans la voiture, on se dirige vers un restaurant de la région pour y manger une énorme entrecôte (au moins 500 grammes) et goûter un ou deux vins de la région. De plus le propriétaire et un amoureux de whisky et on finira avec un verre de Glenfarclas distillé en 1990 et un Glenrothes 1987. Certes nous ne sommes pas au niveau de mon ami Patrick, mais les deux verres étaient convenables pour réveiller nos papilles avant d’attaquer notre visite d’un producteur local de cava.

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Visite de mon ami Patrick Manduca et de sa femme Virginie (08.08.10). Je connais Patrick et ses faiblesses pour quelques vins bordelais… Il adore en particulier Château Pavie et Château Mouton Rothschild… C’est l’occasion pour ouvrir une bouteille de Château Mouton Rothschild 1970. Nez de banane cuite caramélisée, de poivron et de poivre noir. La bouche est tout en finesse avec une belle trame droite. C’est très long en bouche et on apprécie les framboises et raisinets qui éclatent en bouche. Après un instant on sent bien que les tannins sont en place même s’ils sont relativement discrets. Une belle bouteille.

6ème tuerie à Porto (2ème partie)6ème tuerie à Porto (2ème partie)

6ème tuerie à Porto (2ème partie)

Le lendemain nous partons dans le Douro pour aller visiter la Quinta Lamelas et son propriétaire. José Guedes nous reçoit chaleureusement dans sa maison pour un repas de vendangeur gargantuesque et bien trop copieux pour nos petits estomacs… (surtout que nous avions pris un magnifique petit-déjeuner dans une pâtisserie de Porto deux heures auparavant).

Il nous avait préparé un superbe assortiment des spécialités locales en guise d’apéritif. Le tout accompagné d’un rosé et d’un porto blanc.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le salon où une table avait été dressée pour le déjeuner. Sa femme nous a d’ailleurs concocté de multiples plats, toujours de la région. 

José va nous ouvrir beaucoup de bouteilles de sa production… Je ne vais d’ailleurs noter que celles qui me paraissaient les plus intéressantes.

Double anniversaire autour de quelques flaconsDouble anniversaire autour de quelques flacons

Double anniversaire autour de quelques flacons

Nous nous retrouvons ce jeudi 26 août 2010 pour un double anniversaire. Celui de Philippe et Barth. Emilie, Carmen, Patrick, une amie à Philippe et moi-même sommes aussi présents. Pour l’occasion on va sortir quelques bouteilles et deux superbes ombles du lac pêchés par mon père. Il y aura aussi en entrée une salade verte aux gésiers et coeurs de canard, de l’agneau du Sisteron et un riz basmati déjà célèbre (je l’ai trop cuit… c’était d’ailleurs un peu la honte :-()

Champagne H. Germain brut 1947. Niveau de la bouteille basse goulot, presque vidange. Nez crémeux, lactique et de caramel. On y trouve aussi de la prune. On sent beaucoup d’acidité et un peu d’oxydatif. La bouche confirme le côté légèrement oxydé, mais relativement plaisant. Beaucoup d’acidité en lame de couteau, du pruneau et de la noix. Très belle bouteille qui prouve une fois de plus la grandeur des vieux champagnes.

3 jours au Witch de La Haye3 jours au Witch de La Haye

3 jours au Witch de La Haye

Vendredi 24.06.10

Arrivée dans nos merveilleux bungalows disposés à la queue leu leu, parfaits pour échanger des mondanités entre voisins et plus si affinités. Premier pèlerinage (le mot n’est pas galvaudé) chez Van Zuylen ; caverne d’Ali Baba à la Haye ; où l’on regrette de ne pas avoir plus de cash ou une carte bancaire en meilleure santé (ou plutôt non après tout… je me comprends)

Les hostilités commencent le soir même (pas de temps d’adaptation), les premières charcuteries et fromages (superbes) sans oublier les bières exceptionnelles. Les premières bouteilles sortent et les premières tueries arrivent, heureusement nous sommes en forme olympique ! Il faut ça pour tenir. Pèle mêle, je citerai de mémoire:

La vengeance du Vega SiciliaLa vengeance du Vega Sicilia

La vengeance du Vega Sicilia

On décide de se faire une petite soirée entre Carmen, Patrick et moi-même. On va se faire un bon morceau de Boeuf de Siemmenthal et du cochon du Portugal produit maison ! Patrick a apporté un Valbuena car il pense qu’on ne doit pas rester sur un échec (pour info: probable fausse bouteille de Unico 1965 goûtée lors de la tuerie de Paris).

Wehlener Sonnenuhr Auslese GK 2001  JJ Prüm

Nez d’ananas, de papaye et de miel. C’est floral, pur, propre et dentelé. La bouche est précise, droite mais pas très longue. Un peu de carbonique en début de bouche avec de l’ananas et de la papaye.

5ème tuerie à Paris5ème tuerie à Paris

5ème tuerie à Paris

Réveil vers 7h30 ce 24 juin 2010 pour prendre le TGV en direction de la Gare de Lyon à Paris. Dans le train on boira un verre d’un vin légèrement bouchonné et presque imbuvable… Merci Patrick !

Une fois notre train et Corinne arrivés, on se dirige au Duc de Richelieu, un bistrot très sympa à 5 minutes de la Gare.

Nuits St Georges 1er cru 2007 du Domaine Prieuré-Roch. Nez de groseille et de rhubarbe. Bouche fraiche, tendue avec un peu de verdeur au final. Côté arômes, il y a du bonbon anglais, de la cerise acidulée et de la rhubarbe. Bonne bouteille

Soirée Vega Sicilia à LaviniaSoirée Vega Sicilia à Lavinia

Soirée Vega Sicilia à Lavinia

Début des festivités à 19heures avec, en attendant les uns et les autres, la présence de Xavier Ausas, œnologue depuis plus de 20 ans de la prestigieuse Bodega Vega Sicilia à notre table. Le personnage frappe par son franc parlé et son honnêteté intellectuelle, même s’il reste un très bon vendeur de ses crus (à bon entendeur !). Laurent, Patrick et moi-même, sommes donc fin prêts ce jeudi 15 avril 2010 pour cette soirée qui se déroulera avec une présentation détaillée des particularités du terroir de Vega par Xavier Ausas, suivie de la dégustation proprement dite puis d’un repas fort sympathique.

Le vignoble de Vega se situe à 760 mètres d’altitude dans la Ribera del Duero avec une exposition plein nord et un domaine de 1000 hectares dont environ 240 de vignobles. Le cépage principal est le tempranillo, typiquement espagnol et autochtone, dont l’âge moyen est d’environ 35 ans et aucune vigne de moins de 10 ans n’est utilisée pour l’Unico.

Soirée du Bagnard chez PatrickSoirée du Bagnard chez Patrick

Soirée du Bagnard chez Patrick

Soirée en ce 13.03.2010 avec Patrick, Jimmy, Lisa, Jean-Luc et moi même.

Corton Bressandes 1976 d’Antonin Guyon (Domaine Hyppolyte Thévenot). Passée, tendance à l’oxydation

N : Tapenade, menthol, pruneaux

B : Pruneaux, cerise, confituré, à la limite du blette

F : Courte, poivron

Soirées pâtes et poissons du lac Léman.Soirées pâtes et poissons du lac Léman.

Soirées pâtes et poissons du lac Léman.

Soirée du 18.02.2010 avec Ludovic, Sergio, Carmen et moi-même.

On attaque la soirée avec de la cochonnaille et un Vina Albina Cenicero Reserva 1976. Nez effacé de champignon et de griotte. Belle matière et acidité en bouche. Elle se boit comme du petit-lait. Une bonne bouteille de copain !

4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (2ème partie)

Le lendemain (24.01.10), nous nous retrouvons dans la cuisine pour un rapide déjeuner. On discute de la soirée, des bouteilles et surtout de la fatigue que certains ressentent plus que d’autres ! On finit quelques bouteilles non finies le soir d’avant et ensuite on attaque la croisade jusqu’au vignes de la Romanée-Conti sous un crachin breton !

Un peu de sport ne peux pas faire de mal avant de recommencer le marathon 🙂

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

Nous voici chez Fabrizio ce 23.01.2010 pour lancer la 4ème tuerie officielle. Nous avons fait exception et rallongé la liste pour avoir au début de la soirée chez Benoît 18 convives: Corinne, Philippe B, Christophe et son amie, Benjamin, Sabine, Patrick, Benoît, Fabrizio, Amel, Olivier et son amie, Fabio, Patrick M, Bruno, Filip, Carmen et Laurent. Heureusement que les gens n’étaient pas habitués à ce marathon et qu’ils ont craqués rapidement !

On commence avec 2 bouteilles d’Auxey-Duresses 2002 domaine Véronique de Mac Mahon. Le nez est pur, droit, arômes d’olive noire, de crème, de noix verte, d’ortie et de réglisse. La bouche est un peu en retrait par rapport au nez, il est quand même droit, vif, avec de l’olive, du silex et de la noix verte. Sympa.

Soirée Bio à LaviniaSoirée Bio à Lavinia

Soirée Bio à Lavinia

Soirée du 20.01.09 chez Lavinia thème bio avec Laurence Salomon du restaurant Nature & Saveur à Annecy (chaudement recommandé)

D’abord, nous avons eu droit à un cours de cuisine utilisant que des produits bio. Magnifiques produits sublimés par le talent de Laurence.
Repas exceptionnel ou les saveurs des plats ont été mariées et fondues dans un feux d’artifice. Superbe soirée Lavinia, aucunes fausses notes, parfait accord mets et vins. Un festival de saveur et de réussite. A refaire absolument.

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Soirée chez les parents de mon ami Ben. Château Léoville Poyferré 1989, une bouteille que je trouve représentatif du château. Un nez de cassis, de tabac, de poivre, de sous-bois et de champignons. La bouche est tannique, bien balancée avec un joli fruit. On retrouve le cassis, le sous-bois, les champignons et le poivre. J’aime. Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande 1994. Pour moi, un vin moins intéressant que le précédant. Le nez est très proche avec en plus un côté terreux et de la prune. La bouche est tannique, dense et longue. Au palais on trouve du cassis, du sous-bois, des champignons, du tabac et des épices.

Petit-Noël à la maisonPetit-Noël à la maison

Petit-Noël à la maison

Une tradition qui se perpétue depuis des années, le petit Noël avec Christophe et sa copine, Carmen et Laurent. Cette année nous avons deux invités supplémentaires: Patrick et Philippe. Nous sommes à la maison et la date est le 19.12.09.

On commence l’apéritif avec un Champagne Charles Heidsieck 1976, au nez on trouve de la pomme blette, de l’amande, du cacao amer. En bouche on a un goût d’huile de noix accompagné par de petites bulles fines. 17/20

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

 Dalva Golden White colheita 1952 (bottled in 2003) Un porto blanc millésimé, rare et magnifique. Un porto qui a 51 ans de barrique ! Robe ambrée, en bouche on a de la fleur d’oranger, du caramel, de la vanille, du miel et une touche citronnée. Une longueur en bouche phénoménale, un porto soyeux et élégant.

MadeiraWine Malmsey vintage 1900 Encore une bouteille exceptionnelle ouverte avec mon ami Dominique et sa femme. Un nez oxydé avec de la noix, du caramel et de la compote de fruits. Au palais on a de la confiture de prune, de la cerise enrobée de chocolat noir et du caramel. Un vin puissant, sans fin, avec un bel équilibré alcool/acidité. Une expérience magnifique.

1ère soirée tuerie en Bourgogne1ère soirée tuerie en Bourgogne

1ère soirée tuerie en Bourgogne

1ère tuerie à Beaune du 19-20.06.09 avec Benoît, Patrick, Fabrizio, Amel et Laurent. C’est lors de ce week-end éprouvant, mais tellement extraordinaire que nous viendra l’idée de créer ce site et le concept des soirées « tueries ».

On commence chez Fabrizio et Amel avec une mise en bouche après un petit passage au marché de Beaune.

Château de Beaucastel vieilles vignes blanc. Encore un blanc du sud que je trouve trop boisé et trop beurré. Vin déséquilibré

Soirée Yquem 2001 à la maisonSoirée Yquem 2001 à la maison

Soirée Yquem 2001 à la maison

Soirée du 18.04.09 avec Philippe, Laurent (ami de Philippe), Christophe, Bathélémy et Emilie, Carmen et Laurent.

Château d’Yquem 2001 (100/100 Parker), un monstre endormi malgré une ouverture en fin de matinée. Le vin semble s’être refermé et ne sera jamais exubérant. Nez de fruits confits, d’ananas et d’abricot. En bouche, le vin est suave avec une belle acidité et très long en bouche. Ce jour-là il manquera ce trait de génie ou de folie pour nous envoûter et nous rapprocher du nirvana…