Pauillac

7ème tuerie à Vosne Romanée7ème tuerie à Vosne Romanée

7ème tuerie à Vosne Romanée

Nouvelle tuerie organisée en Bourgogne chez mon ami Benoît. On en profite pour fêter l’anniversaire de Fabrizio. Les personnes présentes sont Benoît, Fabrizio, Florence, Patrick, Carmen, Laurent, ainsi que Francis et sa femme qui se joindront à nous pour cette soirée du 16 juillet 2011. On voulait avec Patrick marquer le coup et comme nous étions en Bourgogne, quoi de plus normal que de faire une petite verticale de vieux Bordeaux 🙂

Nous avons quand même profité de notre visite en terre bourguignonne pour boire des bouteilles du coin et je dois avouer que ce n’était pas un calvaire… loin de là…

De plus, en avant-première mondiale, nous allons pour une fois mettre des notes aux vins avec une toute nouvelle méthode (car il n’y a pas de raisons que nous n’ayons pas, nous aussi, notre système de notation…) qui se base sur la radiesthésie et l’antenne de Lecher. Si j’ai bien compris les explications de Francis qui pour l’occasion sera notre guide 🙂

Repas de Pâques 2011Repas de Pâques 2011

Repas de Pâques 2011

Repas pour fêter Pâques et l’arrivée du beau temps 🙂 Patrick, Pierre, Carmen et moi-même sommes présent pour cette jolie soirée. Chacun a apporté de jolies bouteilles et il faut avouer que le niveau était intéressant. 

On commence le repas avec une salade de rampon aux gésiers et coeurs de canard du Gers.

Champagne Henriot Brut 1966

Couleur miel et robe dorée. Le net est tertiaire avec des notes de crème fraiche et de champignons de Paris. La bouche n’est pas aussi grande que d’autres bouteilles bues de cette maison. Les bulles sont encore présentes, mais elles ne sont plus aussi fraîches et éclatantes. On sent de l’amertume en fin de bouche. C’est bon, mais le vin est fatigué.

Horizontale Bordeaux 1997Horizontale Bordeaux 1997

Horizontale Bordeaux 1997

Me voici chez Francis et le cercle Vinosesam pour une dégustation des Bordeaux 1997. Le maître d’oeuvre de la soirée est Steve Bettschen et la présence d’autres convives ainsi que l’inoxydable Patrick Regamey nous promet une belle soirée. Nous allons être que sept personnes pour une quinzaine de vins ! Je ne suis pas un grand fan, à la base, des Bordeaux récents, mais j’ai décidé de venir voir ce que pouvait donner un « petit millésime ». En fait, la dégustation sera énorme et en fin de compte l’année 1997 sur les grands crus, un millésime d’amateur !

Des conditions tropicales en août avec de la pluie et beaucoup de chaleur = de gros raisins. Les conditions météo exceptionnelles de septembre et durant les vendanges ont permis une belle maturité. La mise en fûts neufs a longtemps donné à ces vins un résultat peu concluant. Une dégustation organisée à Gland il y a quelques années n’avait pas complètement convaincu. Avec le temps le bois s’est fondu et le résultat semble être aujourd’hui prometteur.

Verticale de 3 grands toscansVerticale de 3 grands toscans

Verticale de 3 grands toscans

Le jeudi 18 novembre 2010, nous avons été convié (Patrick et Moi-même) à une très belle dégustation au Rouge et Blanc. L’équipe de Vinosesam nous a organisé une dégustation à l’aveugle des Supers Toscans (Ornellaia, Sassicaia et Solaia). On savait juste le nom des trois producteurs ainsi que le fait que chaque série comportait normalement la même année. Ayant un problème avec mon appareil photo, Francis me fournira les siennes. Merci et Avanti !

Guado al Tasso 1995

On avine les verres avec ce vin bien pâle, sans relief et sans énergie. C’est tannique et métallique…on passe…

On commence la première série avec l’année 2000. Une année très chaude et typiquement sudiste. Je dois avouer que je partais sur une année beaucoup moins chaude et qu’en fin de compte je me suis retrouvé à l’opposé…ça commence bien….

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Soirée dégustation privée du club 20/20, ce mercredi 27 octobre 2010, au Cellier Mövenpick de Genève-Meyrin (avant l’ouverture de cette dégustation dès jeudi au grand public). Ce fût une intéressante dégustation accompagnée de quelques en-cas et en compagnie de quelques invités. Ce soir-là, les millésimes principalement concernés de Bordeaux sont les 2006 et 2007.

Je connais déjà ce fameux millésime 2007, l’ayant dégusté le 10 novembre 2009 au Ramada Park Hotel de Genève (dégustation organisée par L’Union des Grand Crus de Bordeaux). Le résultat avait été assez piètre et seulement quelques vins sortaient du lot dont évidemment les Sauternes/Barsac qui sont exceptionnel sur 2007 (à acheter si ce n’est déjà fait).

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Visite de mon ami Patrick Manduca et de sa femme Virginie (08.08.10). Je connais Patrick et ses faiblesses pour quelques vins bordelais… Il adore en particulier Château Pavie et Château Mouton Rothschild… C’est l’occasion pour ouvrir une bouteille de Château Mouton Rothschild 1970. Nez de banane cuite caramélisée, de poivron et de poivre noir. La bouche est tout en finesse avec une belle trame droite. C’est très long en bouche et on apprécie les framboises et raisinets qui éclatent en bouche. Après un instant on sent bien que les tannins sont en place même s’ils sont relativement discrets. Une belle bouteille.

Que faire durant un dimanche pluvieux ?Que faire durant un dimanche pluvieux ?

Que faire durant un dimanche pluvieux ?

Très bonne question… L’idéal durant ces dimanches pluvieux, c’est d’inviter quelques amis (Patrick, Benoît, Philippe, Fabio, Carmen et moi-même) autour d’une bonne table. Au menu cigares, vins et pique-nique gastronomique 🙂

La table sera magnifique, composée de saumon sauvage du Canada, de lard de Begnins, de divers pâtés de canard et de porc noir, de saucisses et du boudin de cochon noir de Bigorre. Bien évidemment un beau plateau de fromages avec du brie, de diverses tommes et du vieil emmenthal sera aussi de la partie.

On commence la dégustation avec un blanc du Château de Loyse 1961. Un beaujolais blanc qui a bien vécu. Couleur orangée et ambrée. Le nez est plaisant, on y trouve de la noix, des amandes et du gingembre. La bouche est bien évidemment madérisée, mais moins qu’au nez. C’est surprenant et encore buvable. On retrouve la noix, les amandes et le gingembre.

Une semaine bien chargée !Une semaine bien chargée !

Une semaine bien chargée !

On commence avec la visite de Barth pour une petite soirée tranquille (29.07.10) avant qu’il ne reparte pour l’Espagne.

On attaque un rosé moelleux Cabernet d’Anjou 1944 du domaine Balbut. Mon ami Ludovic avait été assez critique sur ces vins et je pense que je peux le comprendre même si cette bouteille et ce millésime sont surprenants. Couleur orange cuivrée très foncée. Le nez est légèrement madérisé, sur le champignon et le bonbon anglais. La bouche est très fluide, légère mais ne démontre pas une grosse structure, ni une longueur hallucinante ! Ce vin n’est quand même de loin pas éteint et je dois quand même tirer mon chapeau pour ce très vieux rosé. Bon

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Après un voyage en train bondé depuis Genève en cette fin de journée (05.05.10), nous arrivons finalement à l’hôtel des 3 couronnes à Vevey (ndlr: Christophe et Darlène), très bel établissement avec un service de qualité, magnifique terrasse pour l’été.

 

Nous sommes quasiment les premiers sur place ce qui m’a laissé un peu de temps pour faire quelques photographies globales des bouteilles, l’accueil de M. Quarin (que je ne connaissais pas) était plutôt frais, par contre le staff de Magnin vins ainsi que le truculent M. Magnin père était très aimable et souriant. Une ambiance feutrée, une cinquantaine de personnes présentes, et des avis de convives bien divergents de M. Quarin, ce qui ne m’a pas déplu  :o) .

 

Concernant les vins présentés ce soir-là (plus de 50 châteaux), il faut tenir compte du fait que ceux-ci ne sont encore que des échantillons et que ces vins n’en sont encore qu’au stade primaire de l’élevage.

 

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

Laurent:  Notre petite équipe se retrouve ce samedi 17 avril 2010 pour une dégustation bordelaise. Les courageux participants sont Barthélémy, Emily (de passage une petite heure), Bruno, Benoît, Laurent C, Philippe, Patrick, Benjamin, Sabine, Benito, Graziella, Carmen et moi-même.

Nous avons commencé les hostilités vers 16h et ceci jusqu’à tard dans la nuit. L’ambiance était très sympathique et la qualité des vins exceptionnelle. Je me suis enfin un peu réconcilié avec les Bordeaux !

Barth: A l’initiative de Laurent, que je profite de remercier ici au passage, une magnifique soirée sur le thème « Vieux Bordeaux » était organisée chez lui avec toute une série de convives de marque. Rendez-vous était donné dès la fin de l’après-midi, en vue de profiter des premiers rayons de soleil sur la terrasse avant d’attaquer un barbecue réellement digne de ce nom ! Chaque invité ou couple devait donc se munir d’une bouteille entrant dans la catégorie imposée par le thème. Laurent, aidé de Patrick, avait procédé à l’achat de toute une série de magnums et de vieilles bouteilles, dont nous nous sommes ensuite partagé les frais d’achat.

Soirée Pichon Longueville Comtesse de Lalande à LaviniaSoirée Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Lavinia

Soirée Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Lavinia

Soirée Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande chez Lavinia  ce jeudi 4 mars 2010. En étant hypocrite on dira: encore une bien belle soirée ! En vérité une soirée décevante avec des vins moyens. A noter l’excellent dîner.

 Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1975. Vin moyen, à boire

N : fraise des bois, framboise, cerise, menthe, aluminium

B : aluminium, chocolat, café, acidité

F : faible, fraise de bois, framboise.

Soirée à Bursins entre amisSoirée à Bursins entre amis

Soirée à Bursins entre amis

27.02.2010 Soirée à Bursins avec Patrick, Benoît et Jean Claude. (on est désolé pour les trois photos floues…)

 Champage Deutz cuvée du 150ème. Magnifique

N : Citron, poire, écorce (superbe)

B : Citron, crème, crème brulée, choux farcis, framboise, miel

F : Courte, framboise, miel.

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

4ème tuerie à Vosne-Romanée (1ère partie)

Nous voici chez Fabrizio ce 23.01.2010 pour lancer la 4ème tuerie officielle. Nous avons fait exception et rallongé la liste pour avoir au début de la soirée chez Benoît 18 convives: Corinne, Philippe B, Christophe et son amie, Benjamin, Sabine, Patrick, Benoît, Fabrizio, Amel, Olivier et son amie, Fabio, Patrick M, Bruno, Filip, Carmen et Laurent. Heureusement que les gens n’étaient pas habitués à ce marathon et qu’ils ont craqués rapidement !

On commence avec 2 bouteilles d’Auxey-Duresses 2002 domaine Véronique de Mac Mahon. Le nez est pur, droit, arômes d’olive noire, de crème, de noix verte, d’ortie et de réglisse. La bouche est un peu en retrait par rapport au nez, il est quand même droit, vif, avec de l’olive, du silex et de la noix verte. Sympa.

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Soirée chez les parents de mon ami Ben. Château Léoville Poyferré 1989, une bouteille que je trouve représentatif du château. Un nez de cassis, de tabac, de poivre, de sous-bois et de champignons. La bouche est tannique, bien balancée avec un joli fruit. On retrouve le cassis, le sous-bois, les champignons et le poivre. J’aime. Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande 1994. Pour moi, un vin moins intéressant que le précédant. Le nez est très proche avec en plus un côté terreux et de la prune. La bouche est tannique, dense et longue. Au palais on trouve du cassis, du sous-bois, des champignons, du tabac et des épices.

Petit-Noël à la maisonPetit-Noël à la maison

Petit-Noël à la maison

Une tradition qui se perpétue depuis des années, le petit Noël avec Christophe et sa copine, Carmen et Laurent. Cette année nous avons deux invités supplémentaires: Patrick et Philippe. Nous sommes à la maison et la date est le 19.12.09.

On commence l’apéritif avec un Champagne Charles Heidsieck 1976, au nez on trouve de la pomme blette, de l’amande, du cacao amer. En bouche on a un goût d’huile de noix accompagné par de petites bulles fines. 17/20

3ème tuerie à Vosne-Romanée3ème tuerie à Vosne-Romanée

3ème tuerie à Vosne-Romanée

Pour commencer notre marathon et cette 3ème tuerie en terre Bourgignonne (07+08.11.09), on se retrouve Benoit, Patrick, Philippe, Corinne et moi-même au caveau de notre ami Fabrizio et de son associé Pascal.

Nous allons nous installer à la table d’hôte. Des gens vont s’installer et partager ce moment unique avec nous. Amel, l’héroïne de la 2ème tuerie en Suisse nous rejoindra pour déguster quelques bouteilles de blancs, un ami suédois et son amie ainsi que deux touristes de passage nous rejoignent aussi, etc…

soirée chez Barthélémysoirée chez Barthélémy

soirée chez Barthélémy

Une rencontre très sympa chez mon ami Barthélémy et son amie Emily. Il a un petit négoce de vins espagnols et s’intéresse beaucoup au monde du vin. Philippe faisait aussi partie de la soirée ainsi que deux amis à lui. (Pour information nous avons perdu les photos de la soirée et les photos ci-dessous ont été prises sur internet)

Pour commencer la soirée, il nous sert une bouteille de Crozes-Hermitage Clos des Grives blanc 2006 du domaine Combier. C’est un vin gras, beurré, mais légèrement trop boisé à mon goût. Probablement que celui-ci va se fondre dans 2 à 3 ans et sera encore meilleur. 14/20

soirée vins Germaniques et Côtes du Rhônesoirée vins Germaniques et Côtes du Rhône

soirée vins Germaniques et Côtes du Rhône

Soirée organisée le 21.09.09 avec Philippe et son ami Laurent, Christophe, Patrick, Laurent C (eh oui encore un), Carmen et Laurent.

Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2007 d’Agathe Bursins, un joli vin. Nez floral avec de la pêche blanche et d’épices. En bouche c’est vif, aérien et long en bouche, fruits blancs, épices et des touches de poire.

Riesling vendange tardive 1983 de Kuentz-Bas. En phase descendante, ne laissera pas de souvenirs impérissables.

2ème tuerie en Suisse2ème tuerie en Suisse

2ème tuerie en Suisse

Voici la deuxième tuerie en l’an 08.08.09 et la première en Suisse ! Nous devons noter l’absence de Fabrizio et d »Amel plus connue sous le nom de Maya l’abeille . En effet notre infortunée amie n’a rien trouvé de mieux que se faire piquer par une abeille le jour d’avant… ce qui n’est pas très grave sauf si l’on est allergique !

Champagne Tattinger Collection Vasarely 1978. Couleur or, Nez crème et agrumes. Bouche sublime et longue avec des notes de mirabelles, pêche de vignes. Les bulles encore présentes et de belle structure.

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

JOURNEE DU 28 JUILLET 2009

Soirée chez Benoit. Achat de ces bouteilles dans un lieu secret de Bruxelles…connu seulement des amateurs éclairés !

Savigny les Beaune PC La Dominode 2000. Nez agréable sur les fruits rouges. Bouche sympathique, mais un peu dilué

Château Lafite Rotschild 1931 (synthèse : enivrant) : 96+ Nez précis sur le SOUS-BOIS, pointes lactiques, pain d’épices, résine, viandé, champignons, minéral, pâtisserie, salin, ALGUES. Bouches : beaux tanins extrêmement fins. Bouche longue, précise et équilibrée. Arômes d’épices (coriandre), fumoir à jambon, fumé.

Voyage en Belgique du 24-27.07.09 (1ère partie)Voyage en Belgique du 24-27.07.09 (1ère partie)

Voyage en Belgique du 24-27.07.09 (1ère partie)

Voyage de longue haleine  jusqu’au pays de la bière avec un détour en Champagne et à Paris…

JOURNEE DU 24 JUILLET 2009

Voici la mythique adresse à Epernay où nous avons fait une halte prolongée et remarquée. Patrick a bu six champagnes dans des verres de nain (7cl, évasé, bref des verres d’Ikea), le privilège du chauffeur. J’ai, moi par contre, dû me sacrifier et prendre des verres des 14 cl dont je vous donne pour information les références:

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

 Dalva Golden White colheita 1952 (bottled in 2003) Un porto blanc millésimé, rare et magnifique. Un porto qui a 51 ans de barrique ! Robe ambrée, en bouche on a de la fleur d’oranger, du caramel, de la vanille, du miel et une touche citronnée. Une longueur en bouche phénoménale, un porto soyeux et élégant.

MadeiraWine Malmsey vintage 1900 Encore une bouteille exceptionnelle ouverte avec mon ami Dominique et sa femme. Un nez oxydé avec de la noix, du caramel et de la compote de fruits. Au palais on a de la confiture de prune, de la cerise enrobée de chocolat noir et du caramel. Un vin puissant, sans fin, avec un bel équilibré alcool/acidité. Une expérience magnifique.

1ère soirée tuerie en Bourgogne1ère soirée tuerie en Bourgogne

1ère soirée tuerie en Bourgogne

1ère tuerie à Beaune du 19-20.06.09 avec Benoît, Patrick, Fabrizio, Amel et Laurent. C’est lors de ce week-end éprouvant, mais tellement extraordinaire que nous viendra l’idée de créer ce site et le concept des soirées « tueries ».

On commence chez Fabrizio et Amel avec une mise en bouche après un petit passage au marché de Beaune.

Château de Beaucastel vieilles vignes blanc. Encore un blanc du sud que je trouve trop boisé et trop beurré. Vin déséquilibré

un gentil traquenardun gentil traquenard

un gentil traquenard

Le Petit Robert nous informe que le mot traquenard (du gasc. traconart) est en chasse un piège pour prendre les animaux nuisibles… ou plus couramment un piège. D’où l’expression: tomber dans un traquenard. C’est exactement ce qui va nous arriver ce jour-là.

Donc je reprends mon récit, Benoît (instigateur en chef), Patrick, Benjamin et Laurent se retrouvent le 19.05.09 dans un très sympathique bar/restaurant à Genève pour un lunch entre amis. (j’avais déjà fini une soirée dans cet endroit quelques temps auparavant…c’était suite à une dégustation du Château Cheval-Blanc et Château Yquem…on avait fini la soirée avec un Château Caillou Crême de tête 1959). 

soirée de fous à la maisonsoirée de fous à la maison

soirée de fous à la maison

Soirée du 10.05.09 avec Patrick, Benoît, Philippe J, Patrice & Darling, Alexis, Carmen et Laurent.

On commence la soirée par une dégustation sur la terrasse en plein soleil. L’avenir nous montrera que ce n’était pas une bonne idée…

Vin jaune 2000 de Philippe Bornard. Un vin servi à l’aveugle. Mise en carafe 48 heures à l’avance. Patrick et Benoît pensent que c’est un vieux jaune. La couleur est splendide, elle vire sur l’orange dorée. Au nez, on trouve de la noix, du coing et une touche de safran. En bouche, on a les fruits confits, les épices et bien évidemment la noix. Le tout donne un vin vivant, généreux, remuant, qui nous emmène par la main dans une ballade Pupillienne.

Fête du Boeuf GrasFête du Boeuf Gras

Fête du Boeuf Gras

Mes amis Jacques et Ludo m’ont parlé du boeuf de Bazas. Quelques mois plus tard (19-23.02.09), me voici dans l’avion pour Bordeaux en vue de participer à la fête du Boeuf Gras de Bazas. Cette tradition puise ses origines à une époque où Bazas était l’une des premières cités d’Aquitaine et capitale prospère des « petites landes ». Des bazadais couronnés de fleurs défileront dans la ville au son des fifres et des tambours.

Soirée de vieux vinsSoirée de vieux vins

Soirée de vieux vins

J’avais toujours eu envie de faire une soirée avec de vieux vins. Pour ce faire, j’ai invité mes meilleurs amis: Philippe, Seba, Christophe, Alexis, Rachel, Carmen, Jean-Michel et Ludo. Ce dernier venait de Bayonne via Paris et ceci uniquement pour la soirée… Les conditions météo épouvantables ont joué un mauvais tour à mon ami puisque son avion a dû atterrir à Lyon au lieu de Genève !