Provence

Belle soirée chez Philippe D.Belle soirée chez Philippe D.

Belle soirée chez Philippe D.

Dégustation à l’aveugle chez Philippe D. avec la présence de plusieurs de ses amis dont Nicolas. Nous sommes le 31 août 2011. Je me retrouve face à ces excellents dégustateurs et amateurs de vins. C’est très intéressant et instructif, car cela fait beaucoup d’années qu’ils goûtent et qu’ils achètent de belles bouteilles. La plupart du temps, ils trouvent le terroir, le château ou le vigneron. Parfois l’année ! Une vraie leçon de dégustation !

La soirée se déroulera d’ailleurs dans une ambiance bon enfant et les discussions seront fort intéressantes. Je fais connaissance avec ces amateurs dont certains ont beaucoup d’humour ! J’adore ce genre de soirée sans prises de tête et dans lesquelles nous ne sommes pas jugés.

Champagne Grande Année 1996 Bollinger

Nez légèrement oxydatif. Des notes de crème fraîche et de pomme, mais attention la belle pomme ! On retrouve cette pomme en bouche et surtout beaucoup de finesse et de bulles. C’est bon et on comprend pourquoi 96 est un excellent millésime.

Voyage en Loire (2ème partie)Voyage en Loire (2ème partie)

Voyage en Loire (2ème partie)

Suite de notre voyage avec cette fois-ci la Loire et ses vins que j’apprécie beaucoup. Nous nous retrouvons à six (Ludo, Charles qui est un ami à Ludovic, Barth, Emilie, Carmen et moi-même).

On commence notre périple avec le fameux Clos Rougeard. C’est Nady Foucault qui nous reçoit. Il a accepté de nous recevoir malgré un emploi du temps très chargé. Je pense que le seul fait de visiter cette cave est une expérience en soi… L’ordre est de ne pas prendre de photos ce que nous allons bien évidemment respecter. Dommage, car cette cave est déroutante avec probablement des kilomètres de couloirs et de chambres de stockages. Nady se promène au pas de charge dans ce dédale digne du Labyrinthe du roi Minos. Heureusement pour nous pas de Minotaur à l’horizon…

Verticale du Domaine TrévallonVerticale du Domaine Trévallon

Verticale du Domaine Trévallon

Nous nous retrouvons ce jeudi 4 novembre 2010, Patrick et moi-même pour une verticale du Domaine de Trévallon. La présence d’Eloï et de sa femme Floriane vont donner une autre dimension à cette dégustation. Ils en sont à leur 34ème vendanges si on compte celle de 1976. Ils ont commencé d’ailleurs officiellement en 1977. Ils ont aujourd’hui 17 hectares de rouge et 2 hectares de blanc. Pour le blanc plus rare et moins connu, leur premier millésime était en 1991 avec des plants de roussane et de marsanne. En 1998, Eloï a rajouté un peu de chardonnay avant de finir avec 4-5% de grenache blanc en 2009. 

Eloï aurait bien voulu que ses vins soient en Côtes du Rhône et non pas en Provence ce qui pourrait s’expliquer d’ailleurs totalement au vu de l’emplacement des vignes. Comme chez nous tout est possible, nous l’avons mis dans les deux !

Soirée Bandol et environsSoirée Bandol et environs

Soirée Bandol et environs

Une fois n’est pas coutume 🙂 Carmen & Laurent ont eu la gentillesse d’organiser une magnifique soirée ce samedi 10 juillet. Annoncée de longue date,  elle tournera autour du thème rare et improbable des vieux Bandols. Région chérie des fins amateurs de vin, dont son plus fervent défendeur: Kermit Lynch. Bon nombre de bouteilles ouvertes ce soir-là ont d’ailleurs été rapatriées des USA spécialement pour cette soirée. Un petit mot encore sur la cuisine avant d’entrer dans le vif du sujet: nos hôtes, et cela se comprend, avaient organisés la venue d’un chef, un vrai, qui cuisina toute la soirée avec maestro pour le plus grand plaisir de nos papilles ! Moultes entrées, une viande de veau parfaite, un dessert à tomber par terre… que du plaisir ! Et avec tous les convives à table plutôt qu’à faire les allers-retours entre la table et la cuisine. A refaire donc ! Etaient donc présents pour cette délicieuse soirée, Carmen, Laurent, Bruno, Filip, Emilio, Benito, Graziella, Vittorio, Patrick et moi-même. Revenu spécialement du Priorat pour cette soirée, je puis confirmer qu’elle valait le détour ! 

soirée avec henrysoirée avec henry

soirée avec henry

Je reçois ce soir (17.10.09) un amateur pointu et qui a bien entendu une très belle cave.

(Henry m’avait invité chez lui avec une dégustation extraordinaire ce qui m’avait permis d’ailleurs de rencontrer Emmanuel Heydens du Passeur de Vins. Ce soir-là nous avions eu des bouteilles comme La Tour de Curon de Stéphane Tissot 2004, un Puligny-Montrachet Le Clavoillon d’Anne-Claude Leflaive 2001, en Rouge des noms comme Armand Rousseau Clos des Ruchottes 2002, Henri Frédérique Roch Vosne-Romanée Les Suchots 1999, Philippe Pacalet Chambolle-Musigny 1er cru 2002, domaine Trapet Chambertin 1997 et pour finir des vins jaunes de Bouveret et La Fruitière Vinicole dans les années 60….ainsi qu’un domaine de la Pinte de 1961 que j’avais apporté)

Soirée chez AlexisSoirée chez Alexis

Soirée chez Alexis

Soirée du 29.08.09 chez mon ami Alexis avec Rachel, Sebastien, Axel, Berenice, Carmen et Laurent.

 Meursault Charmes 1er cru 1998 et 2005 du domaine Michelot. Un Meursault fait à l’ancienne, des vins gras qui partent au nez sur les fruits exotiques confits, fruits secs et pêche blanche. Le 2005 est en bouche plus vif, plus citronné et plus boisé que le 1998. Ce dernier est plus gras est part sur les fruits exotiques avec un côté beurré plus prononcé. Deux jolis vins pour les amoureux de ce style de vin.

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

JOURNEE DU 28 JUILLET 2009

Soirée chez Benoit. Achat de ces bouteilles dans un lieu secret de Bruxelles…connu seulement des amateurs éclairés !

Savigny les Beaune PC La Dominode 2000. Nez agréable sur les fruits rouges. Bouche sympathique, mais un peu dilué

Château Lafite Rotschild 1931 (synthèse : enivrant) : 96+ Nez précis sur le SOUS-BOIS, pointes lactiques, pain d’épices, résine, viandé, champignons, minéral, pâtisserie, salin, ALGUES. Bouches : beaux tanins extrêmement fins. Bouche longue, précise et équilibrée. Arômes d’épices (coriandre), fumoir à jambon, fumé.

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

 Dalva Golden White colheita 1952 (bottled in 2003) Un porto blanc millésimé, rare et magnifique. Un porto qui a 51 ans de barrique ! Robe ambrée, en bouche on a de la fleur d’oranger, du caramel, de la vanille, du miel et une touche citronnée. Une longueur en bouche phénoménale, un porto soyeux et élégant.

MadeiraWine Malmsey vintage 1900 Encore une bouteille exceptionnelle ouverte avec mon ami Dominique et sa femme. Un nez oxydé avec de la noix, du caramel et de la compote de fruits. Au palais on a de la confiture de prune, de la cerise enrobée de chocolat noir et du caramel. Un vin puissant, sans fin, avec un bel équilibré alcool/acidité. Une expérience magnifique.

Quelques bouteilles tuées fin 2008Quelques bouteilles tuées fin 2008

Quelques bouteilles tuées fin 2008

Château d’Yquem 1948. Couleur chocolat noir, niveau haut d’épaule. Au nez des parfums de cacao, caramel et fruits confits. En bouche, de l’orange confite, une longueur et une jeunesse exceptionnelle. Un grand moment.