Saint-Julien

Dîner vieux millésimes au Chat BottéDîner vieux millésimes au Chat Botté

Dîner vieux millésimes au Chat Botté

Nous voici ce mardi 15 février 2011 au restaurant le Chat Botté pour une soirée de vieux millésimes avec comme maître de cérémonie: Laurent Vialette. Les vins seront proposés à l’aveugle et l’exercice sera d’ailleurs bien laborieux pour en retrouver les origines ! Une soirée attendue avec impatience puisque là nous avons affaire à des professionnels aguerris. Néanmoins, je dois dire que plusieurs détails m’ont intrigué lors de cette soirée (je reviendrais sur ceux-ci en fin de reportage). Une dizaine de convives étaient là. Patrick et Philippe seront d’ailleurs aussi de la partie.

On commence la soirée avec un magnum de champagne Louis Roeder brut 1973

Nouvel-an chez les BelgesNouvel-an chez les Belges

Nouvel-an chez les Belges

Me voici une fois de plus en Belgique chez mon ami Benoît et ses parents pour fêter le Nouvel An ! Comme d’habitude, le voyage apportera son lot de belles bouteilles et de plats des plus exquis. Le voyage durera 4 jours, du 29 décembre au 1er janvier 2011.

Premier jour

Puligny-Montrachet  Domaine Leflaive 2002

Robe (R) : claire, citron/jonquille
Nez (N) : pur, hydrocarbure, vineux, minéral
Bouche (B) : attaque franche, belle amplitude, minérale, citron beau
Finale (F) : longue , bien équilibrée. 90

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Soirée dégustation privée du club 20/20, ce mercredi 27 octobre 2010, au Cellier Mövenpick de Genève-Meyrin (avant l’ouverture de cette dégustation dès jeudi au grand public). Ce fût une intéressante dégustation accompagnée de quelques en-cas et en compagnie de quelques invités. Ce soir-là, les millésimes principalement concernés de Bordeaux sont les 2006 et 2007.

Je connais déjà ce fameux millésime 2007, l’ayant dégusté le 10 novembre 2009 au Ramada Park Hotel de Genève (dégustation organisée par L’Union des Grand Crus de Bordeaux). Le résultat avait été assez piètre et seulement quelques vins sortaient du lot dont évidemment les Sauternes/Barsac qui sont exceptionnel sur 2007 (à acheter si ce n’est déjà fait).

Dégustation au Domaine de RiencourtDégustation au Domaine de Riencourt

Dégustation au Domaine de Riencourt

Dégustation organisée (12.09.10) par mon ami Philibert Frick pour célébrer les 60 ans de l’acquisition du domaine par son père et son grand-père.

Pour les rouges, la dégustation porte sur une horizontale de bordeaux 2000

Nous commençons par un magnum du Château Sociando Mallet 2000
– La robe est légèrement voilée de couleur cerise, le nez est franc, discret et fin sur les fruits mûrs d’où domine la cerise.
– La bouche est dure, mais elle devient plus souple et gouleyante. Au milieu toutefois la fin de bouche est dominée par un côté végétal.
– En finale, il y a une légère amertume, une structure harmonieuse et un bon équilibre.

Verticale de Château PavieVerticale de Château Pavie

Verticale de Château Pavie

Nous voici réunis, ce samedi 4 septembre 2010, pour une magnifique soirée. Benjamin, Patrick, Bruno, Philippe, Sandro, Christophe, Darlène, Carmen, mon père et moi-même . Le but de notre rencontre: une verticale d’anciens millésimes du Château Pavie (encore sous la houlette de la famille Valette jusqu’en 1998). Pourquoi ce vin est pas un autre ? J’ai souvent entendu autour de moi que Pavie était devenu grand que depuis la reprise de Gérard Perse… Comme je suis un peu sceptique des critiques modernes, je voulais mieux comprendre ce vin et ce beau terroir. Est-ce que le vin n’était pas au niveau à l’époque ? Voilà ce qu’on voulait savoir à travers une série de millésimes plus anciens. Pour ne pas influencer les critiques, nous avons fait des séries de trois vins à l’aveugle.

Que faire durant un dimanche pluvieux ?Que faire durant un dimanche pluvieux ?

Que faire durant un dimanche pluvieux ?

Très bonne question… L’idéal durant ces dimanches pluvieux, c’est d’inviter quelques amis (Patrick, Benoît, Philippe, Fabio, Carmen et moi-même) autour d’une bonne table. Au menu cigares, vins et pique-nique gastronomique 🙂

La table sera magnifique, composée de saumon sauvage du Canada, de lard de Begnins, de divers pâtés de canard et de porc noir, de saucisses et du boudin de cochon noir de Bigorre. Bien évidemment un beau plateau de fromages avec du brie, de diverses tommes et du vieil emmenthal sera aussi de la partie.

On commence la dégustation avec un blanc du Château de Loyse 1961. Un beaujolais blanc qui a bien vécu. Couleur orangée et ambrée. Le nez est plaisant, on y trouve de la noix, des amandes et du gingembre. La bouche est bien évidemment madérisée, mais moins qu’au nez. C’est surprenant et encore buvable. On retrouve la noix, les amandes et le gingembre.

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Après un voyage en train bondé depuis Genève en cette fin de journée (05.05.10), nous arrivons finalement à l’hôtel des 3 couronnes à Vevey (ndlr: Christophe et Darlène), très bel établissement avec un service de qualité, magnifique terrasse pour l’été.

 

Nous sommes quasiment les premiers sur place ce qui m’a laissé un peu de temps pour faire quelques photographies globales des bouteilles, l’accueil de M. Quarin (que je ne connaissais pas) était plutôt frais, par contre le staff de Magnin vins ainsi que le truculent M. Magnin père était très aimable et souriant. Une ambiance feutrée, une cinquantaine de personnes présentes, et des avis de convives bien divergents de M. Quarin, ce qui ne m’a pas déplu  :o) .

 

Concernant les vins présentés ce soir-là (plus de 50 châteaux), il faut tenir compte du fait que ceux-ci ne sont encore que des échantillons et que ces vins n’en sont encore qu’au stade primaire de l’élevage.

 

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 1er trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 1er trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 1er trimestre 2010

Repas en famille. on commence par un vin blanc de Touraine La Tesnière 1999 de Thierry Puzelat. Nez très plaisant avec une belle minéralité, des notes d’agrumes et de poires au sirop. La bouche est tendue, mais relativement courte. On retrouve ces notes d’agrumes, de caillou, le vin à un côté amer et une acidité prononcée qui n’est de loin pas dérangeante. Ce flacon serait parfait avec un magret de canard au foie gras…

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

Laurent:  Notre petite équipe se retrouve ce samedi 17 avril 2010 pour une dégustation bordelaise. Les courageux participants sont Barthélémy, Emily (de passage une petite heure), Bruno, Benoît, Laurent C, Philippe, Patrick, Benjamin, Sabine, Benito, Graziella, Carmen et moi-même.

Nous avons commencé les hostilités vers 16h et ceci jusqu’à tard dans la nuit. L’ambiance était très sympathique et la qualité des vins exceptionnelle. Je me suis enfin un peu réconcilié avec les Bordeaux !

Barth: A l’initiative de Laurent, que je profite de remercier ici au passage, une magnifique soirée sur le thème « Vieux Bordeaux » était organisée chez lui avec toute une série de convives de marque. Rendez-vous était donné dès la fin de l’après-midi, en vue de profiter des premiers rayons de soleil sur la terrasse avant d’attaquer un barbecue réellement digne de ce nom ! Chaque invité ou couple devait donc se munir d’une bouteille entrant dans la catégorie imposée par le thème. Laurent, aidé de Patrick, avait procédé à l’achat de toute une série de magnums et de vieilles bouteilles, dont nous nous sommes ensuite partagé les frais d’achat.

Soirée à Bursins entre amisSoirée à Bursins entre amis

Soirée à Bursins entre amis

27.02.2010 Soirée à Bursins avec Patrick, Benoît et Jean Claude. (on est désolé pour les trois photos floues…)

 Champage Deutz cuvée du 150ème. Magnifique

N : Citron, poire, écorce (superbe)

B : Citron, crème, crème brulée, choux farcis, framboise, miel

F : Courte, framboise, miel.

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 2ème semestre 2009

Soirée chez les parents de mon ami Ben. Château Léoville Poyferré 1989, une bouteille que je trouve représentatif du château. Un nez de cassis, de tabac, de poivre, de sous-bois et de champignons. La bouche est tannique, bien balancée avec un joli fruit. On retrouve le cassis, le sous-bois, les champignons et le poivre. J’aime. Château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande 1994. Pour moi, un vin moins intéressant que le précédant. Le nez est très proche avec en plus un côté terreux et de la prune. La bouche est tannique, dense et longue. Au palais on trouve du cassis, du sous-bois, des champignons, du tabac et des épices.

un gentil traquenardun gentil traquenard

un gentil traquenard

Le Petit Robert nous informe que le mot traquenard (du gasc. traconart) est en chasse un piège pour prendre les animaux nuisibles… ou plus couramment un piège. D’où l’expression: tomber dans un traquenard. C’est exactement ce qui va nous arriver ce jour-là.

Donc je reprends mon récit, Benoît (instigateur en chef), Patrick, Benjamin et Laurent se retrouvent le 19.05.09 dans un très sympathique bar/restaurant à Genève pour un lunch entre amis. (j’avais déjà fini une soirée dans cet endroit quelques temps auparavant…c’était suite à une dégustation du Château Cheval-Blanc et Château Yquem…on avait fini la soirée avec un Château Caillou Crême de tête 1959). 

Quelques bouteilles tuées fin 2008Quelques bouteilles tuées fin 2008

Quelques bouteilles tuées fin 2008

Château d’Yquem 1948. Couleur chocolat noir, niveau haut d’épaule. Au nez des parfums de cacao, caramel et fruits confits. En bouche, de l’orange confite, une longueur et une jeunesse exceptionnelle. Un grand moment.