Sauternes

Repas de Pâques 2011Repas de Pâques 2011

Repas de Pâques 2011

Repas pour fêter Pâques et l’arrivée du beau temps 🙂 Patrick, Pierre, Carmen et moi-même sommes présent pour cette jolie soirée. Chacun a apporté de jolies bouteilles et il faut avouer que le niveau était intéressant. 

On commence le repas avec une salade de rampon aux gésiers et coeurs de canard du Gers.

Champagne Henriot Brut 1966

Couleur miel et robe dorée. Le net est tertiaire avec des notes de crème fraiche et de champignons de Paris. La bouche n’est pas aussi grande que d’autres bouteilles bues de cette maison. Les bulles sont encore présentes, mais elles ne sont plus aussi fraîches et éclatantes. On sent de l’amertume en fin de bouche. C’est bon, mais le vin est fatigué.

Dégustation de quelques BourgognesDégustation de quelques Bourgognes

Dégustation de quelques Bourgognes

Soirée organisée sans raison apparente si ce n’est de goûter quelques vins entre amis. Seront présents, ce 1er avril 2011: Laurent, Carmen, Vittorio, Patrick et Philippe F. Notre ami italien arrivera d’ailleurs avec un peu de retard et surtout beaucoup de bonne humeur… en effet, sa journée aura été bien longue puisqu’elle aura commencé au restaurant à midi et aura fini vers les 20h ! Autant dire qu’il était en pleine forme pour attaquer la soirée !

Puligny montrachet Les Combettes 1990 Etienne Sauzet

Couleur lumineuse jaune citron. Nez citronné, beurré et toasté. La bouche est courte, il y a une belle acidité qui maintient le vin. C’est bon même si une amertume en fin de bouche est un peu dérangeante.

Vins Liquoreux chez VinosesamVins Liquoreux chez Vinosesam

Vins Liquoreux chez Vinosesam

Une soirée chez Vinosesam pour découvrir des liquoreux du monde. Patrick et moi-même sommes présents en ce mercredi 30 mars 2011. On verra durant ce voyage que quelques vins sortent du lot et que le Sauternais n’aura pas été à la fête par rapport à la seule bouteille présente… A noter que j’ai beaucoup recraché durant la première phase de dégustation pour éviter d’avoir les papilles saturées trop vite. Je dois avouer qu’on est sorti de chez Francis avec beaucoup de bonne humeur 🙂

Tokay Pinot Gris Schlossberg Grand Cru SGN 1998 Clos des Capucines Weinbach

Voyage en Loire (2ème partie)Voyage en Loire (2ème partie)

Voyage en Loire (2ème partie)

Suite de notre voyage avec cette fois-ci la Loire et ses vins que j’apprécie beaucoup. Nous nous retrouvons à six (Ludo, Charles qui est un ami à Ludovic, Barth, Emilie, Carmen et moi-même).

On commence notre périple avec le fameux Clos Rougeard. C’est Nady Foucault qui nous reçoit. Il a accepté de nous recevoir malgré un emploi du temps très chargé. Je pense que le seul fait de visiter cette cave est une expérience en soi… L’ordre est de ne pas prendre de photos ce que nous allons bien évidemment respecter. Dommage, car cette cave est déroutante avec probablement des kilomètres de couloirs et de chambres de stockages. Nady se promène au pas de charge dans ce dédale digne du Labyrinthe du roi Minos. Heureusement pour nous pas de Minotaur à l’horizon…

Voyage en Loire (1ère partie)Voyage en Loire (1ère partie)

Voyage en Loire (1ère partie)

On se retrouve pour la troisième année consécutive à Sigalens pour honorer le Bœuf de Bazas. Comme d’habitude on se retrouve avec l’équipe habituelle (Ludovic, Andréa, Christiane, Daniel, Jacques, Maïté, Julien, Carmen et Laurent). De plus cette année on reçoit les deux petits nouveaux : Barth et Emilie… Le dimanche Valérie du Domaine Rousset-Peyraguey se joindra d’ailleurs à notre tablée. Deux jours sur la terrasse avec un soleil exceptionnel. Deux jours où les plats vont se succéder et nos estomacs se remplir comme les oies avant leur grand voyage. Côte de Bœuf de Bazas de 7 kilos, filets & araignées de Bazas, plateaux de cèpes à tête noire du pays, dégustation de jambon du Pays Basque et d’Espagne, Pâtisserie du coin, dont le fameux Paris-Brest toujours aussi énorme. Je ne parle pas du foie gras et autres amuses bouches qui vont nous accompagner durant ces deux jours.

Club des Tueurs – 1ère soirée – Grands BourgognesClub des Tueurs – 1ère soirée – Grands Bourgognes

Club des Tueurs – 1ère soirée – Grands Bourgognes

Après de longs mois d’attente, nous voici tous enfin réunis ce samedi 15 janvier 2011, pour une nouvelle soirée organisée par Serial-Bottler et Laurent en particulier. Nous sommes donc 11, avec Laurent & Carmen, Virginie & Patrick, Benoît & Patrick (qui arrivaient d’une journée déjà bien chargée !), Christophe & Darling (Merci pour le photoshooting des bouteilles), Emilio & Marimar et moi-même venu tout droit du Priorat pour moins de 24 heures. L’idée de se réunir pour déguster, une ou deux fois par an, les meilleurs crus de la planète, est née à la fin du printemps 2010, lors d’une précédente soirée ou la question de savoir quelles seraient les bouteilles à ouvrir en une telle occasion, n’avait pas vraiment trouver de consensus ! Toujours est-il que nous voici avec un peu plus d’une vingtaine de vins, déclinant la Bourgogne; à quelques exceptions prêtes; dans toute sa splendeur.

18h. La soirée  peut enfin débuter. Un petit mot sur le lieu, Le Café de la Mairie (http://www.cafedelamairie.ch), qui nous a fait le plaisir de nous accueillir jusqu’à 5h du matin et qui nous a mis une salle particulière à disposition. Le service était excellent et les plats tous meilleurs les uns que les autres. Un grand merci donc à toute l’équipe et aux deux jeune et dynamique cuisiniers, Reto et Frédéric.

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Soirée dégustation privée du club 20/20, ce mercredi 27 octobre 2010, au Cellier Mövenpick de Genève-Meyrin (avant l’ouverture de cette dégustation dès jeudi au grand public). Ce fût une intéressante dégustation accompagnée de quelques en-cas et en compagnie de quelques invités. Ce soir-là, les millésimes principalement concernés de Bordeaux sont les 2006 et 2007.

Je connais déjà ce fameux millésime 2007, l’ayant dégusté le 10 novembre 2009 au Ramada Park Hotel de Genève (dégustation organisée par L’Union des Grand Crus de Bordeaux). Le résultat avait été assez piètre et seulement quelques vins sortaient du lot dont évidemment les Sauternes/Barsac qui sont exceptionnel sur 2007 (à acheter si ce n’est déjà fait).

week-end à la Perla del Priorat (Espagne)week-end à la Perla del Priorat (Espagne)

week-end à la Perla del Priorat (Espagne)

Un week-end prolongé chez mon ami Barth qui a repris la direction du domaine de La Perla del Priorat en Espagne (22-24 octobre 2010). Nous arrivons le vendredi midi à l’aéroport. Une fois dans la voiture, on se dirige vers un restaurant de la région pour y manger une énorme entrecôte (au moins 500 grammes) et goûter un ou deux vins de la région. De plus le propriétaire et un amoureux de whisky et on finira avec un verre de Glenfarclas distillé en 1990 et un Glenrothes 1987. Certes nous ne sommes pas au niveau de mon ami Patrick, mais les deux verres étaient convenables pour réveiller nos papilles avant d’attaquer notre visite d’un producteur local de cava.

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Quelques autres bouteilles bues par Laurent 2ème trimestre 2010

Visite de mon ami Patrick Manduca et de sa femme Virginie (08.08.10). Je connais Patrick et ses faiblesses pour quelques vins bordelais… Il adore en particulier Château Pavie et Château Mouton Rothschild… C’est l’occasion pour ouvrir une bouteille de Château Mouton Rothschild 1970. Nez de banane cuite caramélisée, de poivron et de poivre noir. La bouche est tout en finesse avec une belle trame droite. C’est très long en bouche et on apprécie les framboises et raisinets qui éclatent en bouche. Après un instant on sent bien que les tannins sont en place même s’ils sont relativement discrets. Une belle bouteille.

Verticale de Château PavieVerticale de Château Pavie

Verticale de Château Pavie

Nous voici réunis, ce samedi 4 septembre 2010, pour une magnifique soirée. Benjamin, Patrick, Bruno, Philippe, Sandro, Christophe, Darlène, Carmen, mon père et moi-même . Le but de notre rencontre: une verticale d’anciens millésimes du Château Pavie (encore sous la houlette de la famille Valette jusqu’en 1998). Pourquoi ce vin est pas un autre ? J’ai souvent entendu autour de moi que Pavie était devenu grand que depuis la reprise de Gérard Perse… Comme je suis un peu sceptique des critiques modernes, je voulais mieux comprendre ce vin et ce beau terroir. Est-ce que le vin n’était pas au niveau à l’époque ? Voilà ce qu’on voulait savoir à travers une série de millésimes plus anciens. Pour ne pas influencer les critiques, nous avons fait des séries de trois vins à l’aveugle.

Double anniversaire autour de quelques flaconsDouble anniversaire autour de quelques flacons

Double anniversaire autour de quelques flacons

Nous nous retrouvons ce jeudi 26 août 2010 pour un double anniversaire. Celui de Philippe et Barth. Emilie, Carmen, Patrick, une amie à Philippe et moi-même sommes aussi présents. Pour l’occasion on va sortir quelques bouteilles et deux superbes ombles du lac pêchés par mon père. Il y aura aussi en entrée une salade verte aux gésiers et coeurs de canard, de l’agneau du Sisteron et un riz basmati déjà célèbre (je l’ai trop cuit… c’était d’ailleurs un peu la honte :-()

Champagne H. Germain brut 1947. Niveau de la bouteille basse goulot, presque vidange. Nez crémeux, lactique et de caramel. On y trouve aussi de la prune. On sent beaucoup d’acidité et un peu d’oxydatif. La bouche confirme le côté légèrement oxydé, mais relativement plaisant. Beaucoup d’acidité en lame de couteau, du pruneau et de la noix. Très belle bouteille qui prouve une fois de plus la grandeur des vieux champagnes.

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Après un voyage en train bondé depuis Genève en cette fin de journée (05.05.10), nous arrivons finalement à l’hôtel des 3 couronnes à Vevey (ndlr: Christophe et Darlène), très bel établissement avec un service de qualité, magnifique terrasse pour l’été.

 

Nous sommes quasiment les premiers sur place ce qui m’a laissé un peu de temps pour faire quelques photographies globales des bouteilles, l’accueil de M. Quarin (que je ne connaissais pas) était plutôt frais, par contre le staff de Magnin vins ainsi que le truculent M. Magnin père était très aimable et souriant. Une ambiance feutrée, une cinquantaine de personnes présentes, et des avis de convives bien divergents de M. Quarin, ce qui ne m’a pas déplu  :o) .

 

Concernant les vins présentés ce soir-là (plus de 50 châteaux), il faut tenir compte du fait que ceux-ci ne sont encore que des échantillons et que ces vins n’en sont encore qu’au stade primaire de l’élevage.

 

Soirée Bandol et environsSoirée Bandol et environs

Soirée Bandol et environs

Une fois n’est pas coutume 🙂 Carmen & Laurent ont eu la gentillesse d’organiser une magnifique soirée ce samedi 10 juillet. Annoncée de longue date,  elle tournera autour du thème rare et improbable des vieux Bandols. Région chérie des fins amateurs de vin, dont son plus fervent défendeur: Kermit Lynch. Bon nombre de bouteilles ouvertes ce soir-là ont d’ailleurs été rapatriées des USA spécialement pour cette soirée. Un petit mot encore sur la cuisine avant d’entrer dans le vif du sujet: nos hôtes, et cela se comprend, avaient organisés la venue d’un chef, un vrai, qui cuisina toute la soirée avec maestro pour le plus grand plaisir de nos papilles ! Moultes entrées, une viande de veau parfaite, un dessert à tomber par terre… que du plaisir ! Et avec tous les convives à table plutôt qu’à faire les allers-retours entre la table et la cuisine. A refaire donc ! Etaient donc présents pour cette délicieuse soirée, Carmen, Laurent, Bruno, Filip, Emilio, Benito, Graziella, Vittorio, Patrick et moi-même. Revenu spécialement du Priorat pour cette soirée, je puis confirmer qu’elle valait le détour ! 

Menu des Epicuriens chez BenitoMenu des Epicuriens chez Benito

Menu des Epicuriens chez Benito

Soirée autour d’un repas gastronomique organisée par mon ami Benito et avec l’aide d’Alain et Didier. 10 personnes seront présentes ce samedi 19 juin 2010 (Benito, Alain, Didier, Graziella, Angélique, Isabelle, Carine, José, Carmen et moi-même) ainsi qu’une liste de 15 plats. La présentation ne sera pas aussi soignée que d’habitude au vu du nombre de plats et de convives… Les bouteilles ont été apportées par moi-même ainsi qu’Emilio (absent de dernière minute) et Benito.

1) Bubulle 2008 de Jousset (Montlouis sur Loire)

On se retrouve devant une bouteille composée de 100% de chenin blanc. Nez très frais, floral et de pomme verte. La bouche est vineuse, dominée par la pomme verte et les fleurs blanches. Très bon

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

Laurent:  Notre petite équipe se retrouve ce samedi 17 avril 2010 pour une dégustation bordelaise. Les courageux participants sont Barthélémy, Emily (de passage une petite heure), Bruno, Benoît, Laurent C, Philippe, Patrick, Benjamin, Sabine, Benito, Graziella, Carmen et moi-même.

Nous avons commencé les hostilités vers 16h et ceci jusqu’à tard dans la nuit. L’ambiance était très sympathique et la qualité des vins exceptionnelle. Je me suis enfin un peu réconcilié avec les Bordeaux !

Barth: A l’initiative de Laurent, que je profite de remercier ici au passage, une magnifique soirée sur le thème « Vieux Bordeaux » était organisée chez lui avec toute une série de convives de marque. Rendez-vous était donné dès la fin de l’après-midi, en vue de profiter des premiers rayons de soleil sur la terrasse avant d’attaquer un barbecue réellement digne de ce nom ! Chaque invité ou couple devait donc se munir d’une bouteille entrant dans la catégorie imposée par le thème. Laurent, aidé de Patrick, avait procédé à l’achat de toute une série de magnums et de vieilles bouteilles, dont nous nous sommes ensuite partagé les frais d’achat.

voyage en Auvergne et dans le Sauternais (2ème partie)voyage en Auvergne et dans le Sauternais (2ème partie)

voyage en Auvergne et dans le Sauternais (2ème partie)

Nous voici en route pour la Gironde et notre première halte sera pour Alain Déjean (Domaine Rousset-Peyraguey). Corinne nous rejoint avec une amie pour une longue dégustation dans le caveau. On visitera aussi ses vignes et on se rendra compte que la vie dans la terre n’est pas la même pour tout le monde. Alain nous annonce qu’il va créer son propre organisme de contrôle et qu’il quitte Demeter. Je m’inquiète pas pour lui au vu de la qualité de ces vins et de ses connaissances hors-normes.

J’ai pris les photos de deux rangées de vignes, elles se touchent… la première est celle d’Alain… 

Petit-Noël chez RolandPetit-Noël chez Roland

Petit-Noël chez Roland

On se retrouve le 22.12.09 avec Roland, Christophe et moi-même pour une soirée entre hommes !

Au programme du porc en basse température avec de la purée de pommes de terre et de carotte. Des bons vins et des cigares !

Pol Roger cuvée Winston Churchill 1996. Je retrouve ce champagne d’exception qui nous avait tant fait défaut lors de la soirée Grands Champagnes à Lavinia. Le nez n’est pas soufré ce qui est bon signe avec des arômes d’agrumes. Le nez n’est pas exubérant. En bouche on retrouve le côté agrumes, les bulles sont fines, très aériennes et très présentes. Il se boit trop facilement.

2ème tuerie en Suisse2ème tuerie en Suisse

2ème tuerie en Suisse

Voici la deuxième tuerie en l’an 08.08.09 et la première en Suisse ! Nous devons noter l’absence de Fabrizio et d »Amel plus connue sous le nom de Maya l’abeille . En effet notre infortunée amie n’a rien trouvé de mieux que se faire piquer par une abeille le jour d’avant… ce qui n’est pas très grave sauf si l’on est allergique !

Champagne Tattinger Collection Vasarely 1978. Couleur or, Nez crème et agrumes. Bouche sublime et longue avec des notes de mirabelles, pêche de vignes. Les bulles encore présentes et de belle structure.

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

Voyage en Belgique du 28-31.07 et 01-02.08.09 (2ème partie)

JOURNEE DU 28 JUILLET 2009

Soirée chez Benoit. Achat de ces bouteilles dans un lieu secret de Bruxelles…connu seulement des amateurs éclairés !

Savigny les Beaune PC La Dominode 2000. Nez agréable sur les fruits rouges. Bouche sympathique, mais un peu dilué

Château Lafite Rotschild 1931 (synthèse : enivrant) : 96+ Nez précis sur le SOUS-BOIS, pointes lactiques, pain d’épices, résine, viandé, champignons, minéral, pâtisserie, salin, ALGUES. Bouches : beaux tanins extrêmement fins. Bouche longue, précise et équilibrée. Arômes d’épices (coriandre), fumoir à jambon, fumé.

Soirée avec LudoSoirée avec Ludo

Soirée avec Ludo

 Mon ami Ludo est de passage en Suisse et on en profite pour faire un bon repas à la maison (24.07.09) avec quelques vins pour accompagner. Ludo, Alexis, Rachel, Carmen, Jean-Michel et Laurent sont présents.

Anjou Les Nourrissons vignes centenaires 2001 de Stéphane Bernaudeau. Bouchonné !

Osé de Matin Calme, deux bouteilles bues pour un vin toujours aussi excellent, arômes de pamplemousses et de fruits exotiques. Un vin frais et rafraîchissant.

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

Autres bouteilles tuées par Laurent – 1er semestre 2009

 Dalva Golden White colheita 1952 (bottled in 2003) Un porto blanc millésimé, rare et magnifique. Un porto qui a 51 ans de barrique ! Robe ambrée, en bouche on a de la fleur d’oranger, du caramel, de la vanille, du miel et une touche citronnée. Une longueur en bouche phénoménale, un porto soyeux et élégant.

MadeiraWine Malmsey vintage 1900 Encore une bouteille exceptionnelle ouverte avec mon ami Dominique et sa femme. Un nez oxydé avec de la noix, du caramel et de la compote de fruits. Au palais on a de la confiture de prune, de la cerise enrobée de chocolat noir et du caramel. Un vin puissant, sans fin, avec un bel équilibré alcool/acidité. Une expérience magnifique.

un gentil traquenardun gentil traquenard

un gentil traquenard

Le Petit Robert nous informe que le mot traquenard (du gasc. traconart) est en chasse un piège pour prendre les animaux nuisibles… ou plus couramment un piège. D’où l’expression: tomber dans un traquenard. C’est exactement ce qui va nous arriver ce jour-là.

Donc je reprends mon récit, Benoît (instigateur en chef), Patrick, Benjamin et Laurent se retrouvent le 19.05.09 dans un très sympathique bar/restaurant à Genève pour un lunch entre amis. (j’avais déjà fini une soirée dans cet endroit quelques temps auparavant…c’était suite à une dégustation du Château Cheval-Blanc et Château Yquem…on avait fini la soirée avec un Château Caillou Crême de tête 1959). 

soirée de fous à la maisonsoirée de fous à la maison

soirée de fous à la maison

Soirée du 10.05.09 avec Patrick, Benoît, Philippe J, Patrice & Darling, Alexis, Carmen et Laurent.

On commence la soirée par une dégustation sur la terrasse en plein soleil. L’avenir nous montrera que ce n’était pas une bonne idée…

Vin jaune 2000 de Philippe Bornard. Un vin servi à l’aveugle. Mise en carafe 48 heures à l’avance. Patrick et Benoît pensent que c’est un vieux jaune. La couleur est splendide, elle vire sur l’orange dorée. Au nez, on trouve de la noix, du coing et une touche de safran. En bouche, on a les fruits confits, les épices et bien évidemment la noix. Le tout donne un vin vivant, généreux, remuant, qui nous emmène par la main dans une ballade Pupillienne.

Soirée Yquem 2001 à la maisonSoirée Yquem 2001 à la maison

Soirée Yquem 2001 à la maison

Soirée du 18.04.09 avec Philippe, Laurent (ami de Philippe), Christophe, Bathélémy et Emilie, Carmen et Laurent.

Château d’Yquem 2001 (100/100 Parker), un monstre endormi malgré une ouverture en fin de matinée. Le vin semble s’être refermé et ne sera jamais exubérant. Nez de fruits confits, d’ananas et d’abricot. En bouche, le vin est suave avec une belle acidité et très long en bouche. Ce jour-là il manquera ce trait de génie ou de folie pour nous envoûter et nous rapprocher du nirvana…

Fête du Boeuf GrasFête du Boeuf Gras

Fête du Boeuf Gras

Mes amis Jacques et Ludo m’ont parlé du boeuf de Bazas. Quelques mois plus tard (19-23.02.09), me voici dans l’avion pour Bordeaux en vue de participer à la fête du Boeuf Gras de Bazas. Cette tradition puise ses origines à une époque où Bazas était l’une des premières cités d’Aquitaine et capitale prospère des « petites landes ». Des bazadais couronnés de fleurs défileront dans la ville au son des fifres et des tambours.

Quelques bouteilles tuées fin 2008Quelques bouteilles tuées fin 2008

Quelques bouteilles tuées fin 2008

Château d’Yquem 1948. Couleur chocolat noir, niveau haut d’épaule. Au nez des parfums de cacao, caramel et fruits confits. En bouche, de l’orange confite, une longueur et une jeunesse exceptionnelle. Un grand moment.

visite dans le Pays Basquevisite dans le Pays Basque

visite dans le Pays Basque

Me voici à Urcuit, près de Bayonne, chez mon ami Ludo. Un joli voyage du 21 au 24.06.2008

Je découvre pour la première fois ce pays fabuleux. On commence par une cueillette de myrtilles dans une ferme des environs. L’endroit est magnifique et surplombe la région. Des centaines d’arbres de myrtilles et un concept que j’adore: vous cueillez et, en échange, vous prenez la moitié pour vous gratuitement ! Autant dire qu’on aura mangé une grande quantité  de myrtilles lors de la cueillette !